Horoscope du 7 juillet 2014

19 Publié le 07/07/2014 par La Rédaction

Taureau : Vous avez des tendances hypocondriaques. Arrêtez de donner de faux espoirs aux autres en leur annonçant que vous avez le cancer.

Bélier : Vous commencez à douter de votre potentiel de séduction. C’est fou que vous ayez cru un moment en avoir un.

Taureau : Vous avez des tendances hypocondriaques. Arrêtez de donner de faux espoirs aux autres en leur annonçant que vous avez le cancer.

Gémeaux : Amour:  une belle entente sexuelle. Il manque seulement votre partenaire.

Cancer : Vendredi soir, vous avez supporté la France et la Colombie. Samedi soir, vous avez supporté la Belgique et le Costa Rica. Vous êtes vraiment un(e) looser.

Lion : Venus vous aide moins à être beau/belle que votre brosse à cheveux. De même, si la crème de jour n’est pas plus utile que Saturne, n’hésitez pas, par contre, à vous épiler les sourcils.

Vierge : Cette semaine, Mercure n’est plus votre allié. Des relations instables… Comme votre humeur, votre chaise que vous n’avez jamais réussi à réparer, et votre situation professionnelle.

Balance : Une longue journée occupée à construire votre malheur. Même si vous n’êtes pas maçon, votre maison de la tristesse est parfaitement réussie.

Scorpion : Pour une fois qu’un mec vous raccompagne, c’est pour vous faire chier jusqu’au lendemain.

Furet : Vous imaginez des scénarios coquins. Ce n’est ensuite pas le problème de la caméra, mais celui du deuxième acteur/actrice, qui empêche la réalisation.

Sagittaire : Saturne, Uranus et Venus vous quittent. Comme tout le monde dans votre vie.

Capricorne : Vous trouvez les mots justes pour exprimer votre jalousie, passer pour une idiote et vexer tout le monde. Les planètes contemplent ce désastre.

Verseau : Love: vous lui reprochez ses qualités et c’est bien normal. Pourquoi en aurait-il et pas vous ?

Poisson :Nous n’avons pas les mêmes notions de propreté”: voilà une phrase qui ne fait pas bien plaisir, mais que vous allez encore souvent entendre.

Mots clés :
Publicité
Publicité