Nicolas Sarkozy interrompu dans ses affaires judiciaires par la campagne présidentielle

33 Publié le 28/09/2016 par La Rédaction

Après la recherche des parrainages, il est fort probable que Nicolas Sarkozy soit de nouveau obligé de laisser brièvement de côté ses affaires judiciaires pour préparer le débat télévisé qui confrontera les candidats à la primaire de la droite le 13 octobre prochain.

 

Nicolas Sarkozy sera-t-il de nouveau rattrapé par la campagne présidentielle ? Alors que le chef des Républicains est submergé par les affaires du financement libyen de sa campagne, des écoutes, et du dépassement des comptes de campagne, c’est en tout cas un contretemps dont il se serait bien passé. « C’est difficile dans ces conditions de travailler sur le long terme » a confié l’ex président avant d’ajouter : « on est toujours dans l’urgence, j’aimerais pouvoir me poser un peu et réfléchir à tête reposée à l’avenir et notamment aux affaires Karachi et Bygmalion ».

« Heureusement que mes adversaires sont nuls et que je vais les écraser comme des merdes sinon j’aurais été obligé de réfléchir et de demander à Riton (Henri Guaino NDLR) un petit coup de main » précise-t-il. L’ancien chef de l’Etat pourra également se consoler en se disant qu’il n’est pas le seul à être interrompu dans ses activités puisque François Hollande devrait dans les jours qui viennent suspendre brièvement sa campagne présidentielle pour assumer sa fonction de président de la république.

Publicité
Publicité