Mont Sinaï : Emmanuel Macron présente à ses fidèles les tablettes de son programme

56 Publié le 01/03/2017 par La Rédaction

En déplacement officiel en Égypte, le candidat d’En Marche a profité d’une excursion en quad pour recevoir son programme électoral des mains du Tout-Puissant – mettant superbement fin à des mois d’insupportable attente.

Le Sinaï. Une étendue hostile chargée d’histoire. Là, entouré de ses fidèles d’entre les fidèles, il le sait, Emmanuel Macron a rendez-vous avec son destin. Grimpé seul au sommet d’une colline pour essayer de capter un peu de 3G, il attend. Et soudain, le désert s’embrase de mille couleurs. L’ex-ministre comprend. Bouleversé, il s’effondre à genoux et en sanglots.

Une voix irréelle, comme surgie des plus profondes vallées, répercutée d’entre les plus hautes montagnes, l’enveloppe tout à coup : « Emmanuel. EMMANUEL ! Allons, arrête de chialer comme ça mon garçon, on s’entend plus ». Le candidat relève humblement la tête et s’offre tout entier à la figure nimbée de lumière, apparue d’entre les nuages. « Bon, donc, comme j’expliquais à ta dircom’, vous vous y prenez un peu tard pour les programmes. Vous dormiez ou quoi ? Du coup, c’est dommage, j’ai filé mes derniers marbres à Dupont-Aignan. Pour toi, il ne me reste que ça ». D’un gigantesque cumulus mordoré, dans un rai de lumière céleste, descendent alors lentement deux iPads flambant neufs que le candidat recueille fébrilement. « IPad Pro 13 pouces avec housse en croco’ », déclame fièrement le Seigneur. « Tu y trouveras les 10 commandements classiques plus 7 nouveaux qui pourront t’être utiles, je ne ferais pas n’importe quoi avec l’argent public, ce genre de choses. Je t’ai aussi mis Shazam et Tinder parce qu’on sait jamais, et Clash of Clans pour quand tu t’emmerderas en Conseil des ministres ».

Mais, à son retour, ses fidèles idolâtrent un programme impie

Emmanuel Macron, encore pétrifié, sursaute lorsque l’un des appareils émet un chuintement. « Ah oui, ça c’est le bluetooth qui déconne, ne t’en fais pas », le rassure le Tout-Puissant. « Allez, faut que j’y aille moi, y’a Les Marseillais sur W9. Tchuss ! ».

Monté sur la colline en candidat, Macron en redescend Élu. Sa garde rapprochée ne s’y trompe pas. Faustine Malandé, sa subjuguante directrice de campagne adjointe et fidèle de la première heure, est submergée par l’émotion. Cérémonieusement, elle le guide jusqu’au campement. Mais une surprise cruelle l’y attend. Paniqués par son absence prolongée, ses fidèles se sont égarés et ont rédigé sur 15 feuilles d’or leur propre programme, un programme païen, impie, dans lequel on trouve pêle-mêle de la majorité pénale à 16 ans, du revenu universel, un plan de relance à 100 milliards et pire encore.
Macron entre dans une colère terrible, les mots lui manquent. « Qu’est ce que c’est que ce…? On vous laisse seuls deux secondes et vous m’érigez ce torchon ? Bravo, super ».

Ivre de rage, il fracasse les deux tablettes contre la tête de François de Rugy qui passait par là, en pagne, et enfourche son quad direction Le Caire. Lorsqu’à nouveau, le désert s’embrase de mille couleurs…

Publicité
Publicité

56 avis éclairés

46

Edmond d'Aradurcir 02/03/2017

En l’occurrence, jamais vu un Mac rond, que ce soit PC, smartphone ou tablette. Ça sent l’arnaque.

43

Photo73 02/03/2017

Je ne lis que les tablettes à 90% de cacao, qu’on se le dise. Mais elles s’usent par gourmandise, pas fiable comme support.

52

piano 02/03/2017

un point de son programme n’a pas été relevé et pourtant… pour répondre à la demande croissante de Justice populairement démocratique, monsieur Macron propose un retour modéré aux valeurs ancestrales ( Achille Tallion lui a suggéré ces progrès ).
Ainsi le pilori sera réintroduit sur toutes les places des villes et des villages, à côté du monument aux morts.
Cette mesure devrait contrebalancer le Jugement de Dieu prôné par monsieur Fillon et madame le Pen

47

jéglisséchef 02/03/2017

Macron veut soumettre la retraite à l’espérance de vie.
Plus vite tu meurs, plus tu auras de retraite, comme ça tu crèves vite , mais content.
Par contre si tu fais de la résistance, là tu vas en chier, crois moi .

    55

    Karl Lactaire 02/03/2017

    Sale temps pour ma belle mère !

      53

      bec 02/03/2017

      Un régime spécial est prévu pour votre belle-mère et autres espèces particulièrement coriaces, on les remettra au boulot si elles sont déjà en retraite, et elles devront bosser jusqu’à cent ans…

        51

        jéglisséchef 02/03/2017

        La parade est préve : plus tard tu prends ta retraite, moins cher on te fait l’euthanasie.

      41

      piano 02/03/2017

      Moi aussi j’aui des relations … :
      Olivier Ninnin · Marcinelle
      La minute culturelle: la chanteuse élisabeth

      Il avait tué son père
      Suite à une lecture trop superficielle de Sigmund Freud, il avait tué son père avec un couteau de cuisine ordinaire. Ce n’est pas tant le couteau, qualifié de « commun », qu’on lui reprochait, mais plutôt une interprétation primaire de la Psychanalyse. Au tribunal, il avait refusé un avocat avec cet argument :
      – Ceux ch’tits gâs-là, y coûtont cher du tchilo, la piau du tchu quaïman, et pis y z’ont point lu Freud…c’est pas prévu dans yeux cursuce universitère (les fautes d’orthographe ne se voyaient pas à l’oral, mais l’accent campagnard s’entendait, il partait donc avec un handicap sérieux, il est vrai qu’il était né à Champourri sur le Fion, pour éclairer le lecteur je précise que cette charmante bourgade, oubliée des offices de tourisme, est située dans le département du Rhin, canton de Sucegretcheène la Grossbitécheûne).
      Bon, n’alourdissons pas le propos, d’autant que ce « il » s’appelle Adolphe Lagross’pine, ce qui n’est pas très favorable pour obtenir des circonstances atténuantes.
      D’autant plus qu’il avait ensuite tué sa mère, toujours sur les conseils de Freud, car une fille se doit également de tuer sa mère, sinon il faut qu’elle la supporte et c’est pas rien, surtout si c’est une grosse pouffiasse pauvre et suralimentée avec les cochonneries que le capitalisme la contraint à ingérer ! Si elle est riche, elle est svelte, c’est à dire ossue, et ses membres, même pas virils, vous cisaillent les bras quand vous la conduisez aux cabinets ! En plus il faut la torcher.
      Ou alors vous prenez une bonne portugaise, mais c’est une race en voie de disparition et, souvent, les riches sont réduits à recruter une Zaïroise affamée qui vous bouffe la mamy en moins de trente secondes.
      (Sauvage, va ! Pourriez au moins la faire cuire avant ! Question d’éducation !)
      Vous revenez, il reste un os pour le chien, qui renifle, qui se souvient de la connerie de sa maîtresse riche et qui chie sur ce résidu de cadavre !
      Bon, revenons à l’histoire proprement dite (je dis « proprement », mais c’est plutôt « dégueulassement », que je devrais dire). Pourquoi avait-il tué également sa mère, alors qu’aucun texte des écrits de Sigmund Freud ne prescrit cette pratique de la part d’un enfant mâle ? Eh bien c’est simple, il était fils unique ou presque sa petite sœur étant tellement rachitique qu’on peut difficilement la faire entrer dans la catégorie des vivants ! Personne donc, pour tuer la mère ! Il expliqua assez bien son geste :
      – Jé l’sais bin qu’c’était point mon rôle, mais la p’tiote, al’ était trop faib’….alors j’m’avons dévoué.
      Jusque là, tout aurait pu être défendable, à la rigueur. Il suffisait à un bon avocat de mettre en valeur le caractère « primaire » à la limite de la débilité, de cet enfant perdu, qui manquait d’affection et d’argent de poche. Il pouvait s’en tirer avec 5 ans de prison.
      Seulement il avait aggravé son cas en assassinant ses deux grands parents !
      Au tribunal on lui demanda la raison de cet acte difficilement compréhensible dans un pays civilisé. Il eut cette réponse, que je laisse à l’appréciation du lecteur :
      – Y coutaint bin trop cher, et pis y servaient d’à rin !…d’à rin du tout dutout, Monsieur le Président.

      Le président prit sa tête entre ses mains, réfléchit, se pencha vers ses deux assesseurs, et il dit enfin :

      – Vous avez tué un certain nombre de personnes, certes, mais pas plus que nous dans notre métier. Et puis vous avez tué des gens qui n’avaient aucune valeur marchande, alors c’est pas grave !
      Le public se leva et applaudit. L’accusé fut gracié immédiatement, d’une part parce qu’il était instruit, et d’autre part parce qu’il était plutôt logique, dans le fond, et finalement assez drôle, du moins pour les lecteurs qui n’ont pas de préjugés.
      J’aime · Répondre · 16 min

    46

    Photo73 02/03/2017

    c’est déjà prévu, ou était proposé : continuer à travailler après la date limite donnait une meilleure pension, mais en faisait réduire la durée de versement. Si on travaille un an de plus pour toucher plus, ça sera un an de moins. Dix ans de plus, super pension, mais courte.

    48

    Pie VII, à Rome 02/03/2017

    Oui. A noter que dans cette reforme, le calcul de la retraite étant fait au décès du retraité, les sommes calculées lui sont versée durant les années qui suivent, avec un intérêt basé sur l’inflation annuelle.

      43

      piano 02/03/2017

      vu que les morts sont des dégonflés en puissance la mesure est sans intérêt, son passé de banquier le rattrape

42

JPH 01/03/2017

Un programme électoral c’est comme un conte de fée qu’on lit aux enfants pour les endormir, c’est juste là pour plaire.
Compte tenu de l’armée de communicants qui soutient le loulou à sa Brigitte, son programme devrait être très bien parce que :
https://www.youtube.com/watch?v=P1M7lfZRub0
À partir du moment où il est admis qu’Emmanuel est un envoyé de Dieu le slogan de campagne de « En Marche » sera « Got mit uns. » Ce qui tombe bien, parce que Macron est bien du genre à s’entendre avec Merkel.

    47

    hum 02/03/2017

    Si son programme est révolutionnaire ça sera « Gott mit che »

      41

      piano 02/03/2017

      oui mais goût mit Che gay va ras le mur

        33

        piano 02/03/2017

        ….gott mit Che gay va ras le mur
        difficile d’être incorrect par les temps qui courent

38

ribouldingue 01/03/2017

Macron veut ubériser Dieu et la profession de foi.

    55

    René la taupe 01/03/2017

    Dieu soit loué !

      48

      JPH 01/03/2017

      Et le poulet !
      (de Loué)

          39

          Matournay Jérémie 02/03/2017

          Et le coq ovin ? (vive la génétique)

          40

          Chloé 02/03/2017

          Le coq ovin s’en mis l’âne, Hi hân!

      37

      Photo73 02/03/2017

      loué avec un contrat emphytéotique.

      47

      Dieu 02/03/2017

      C’est 200.000 $ la demi journée. Toute demi-journée entamée est due. Tarif de nuit après 22 h. Je ne fourni ni les filles ni les drogues. Le plus: si j’arrive à convaincre mon fils de se faire embaucher comme barman chez vous, c’est l’eau changée en cocktail, en shots, en Justerini & Brooks, tout sauf en jus de fruits. Vous faites de sacrées économies.

        39

        piano 02/03/2017

        tu n’es pas crédible il y a longtemps que tu es blague-listé : tu nous a déjà fourgué des enceintes vierges

69

JeanBa Ba 01/03/2017

C’est bizarre… Le Sinaï, le look de Macron sur la photo, la rencontre avec le « Seigneur » (mais qui est-ce? François Bayrou probablement) les tables de la loi, 10 commandements, les militants qui se rebiffent, tout ça me rappelle quelque chose. .. Une histoire….
C’est pas dans un sit-com ou une BD ?

70

Udet 01/03/2017

Je ne voudrais pas être désagréable avec les quelques derniers dinosaures socialistes présent sur ce site mais quelque chose me dit que le programme de Macron sera l’ amère rouge à boire.

    59

    B.Suret 01/03/2017

    Qui vole un 9, vole un chiffre.

    71

    Camille 01/03/2017

    Un p’tit shampoing aux œufs de temps en temps, ça peut pas faire de mal.

      40

      Matournay Jérémie 01/03/2017

      C’est vraiment trop pinjuste !

      73

      Udet 01/03/2017

      Ouais aux œufs, et la bite au cirage aussi.

    44

    Maître Folace 01/03/2017

    Qui a eu un œuf qui vole sur lui aura un bœuf qui fait de même.

87

jéglisséchef 01/03/2017

Macron, tu lui parles du Veau d’Or, et il croit que c’est l’heure de la sieste au salon de l’agriculture.

49

JP TETACLAK 01/03/2017

A faire du quad dans le désert, il a oublié maman qui faisait son shopping dans la capitale, à la merci des barbus et des barbelés. Même pas le temps de prononcer le 2° commandement que voilà.. Le Caire est noir de monde.

43

King Julian 01/03/2017

Au sommet d’une colline, mille couleurs, rai de lumière…il était pas plutôt à la Gay Pride de San Francisco ?

    39

    Maître Folace 01/03/2017

    Je pose une option pour le Burning Manne Festival, ça y ressemble bien

    44

    piano 01/03/2017

    il aurait quand même pu faire un effort, quelques tablettes de chocolat ne lui feraient pas de tort à ce péquenot

42

social-traître 01/03/2017

Quand t’es dans le désert depuis trop longtemps
Tu t’demandes à qui ça sert toutes les règles un peu truquées
Du jeu qu’on veut te faire jouer
Les yeux bandés.

    41

    DuckySmokeTon 01/03/2017

    … pour du sexe tantrique à l’œil .

47

Udet 01/03/2017

Macron aussi serait dans la moïse?
Vcleef

    70

    Chapodpaye 01/03/2017

    Quand Fillon l’a dans l’os, lui est en marche dessus

45

Simon 01/03/2017

Dans le prochain numéro du Gorafi Magazine, comment réussir son montage photo sur GIMP.

    41

    Pie VII, à Rome 01/03/2017

    Avec un abrégé du programme de Hannon ou Hammon… enfin, le gars qui est entrain de planter le ps ; avec son programme.

47

jean bec 01/03/2017

Estce que le fameux “Dieu ” en profité pour adouber le Premier Ministre Bayrou ? ou c’est lui qui a semé la Zizanie parmi les “fideles restés “en bas” ?

111

Karl Lactaire 01/03/2017

C’est sûr que c’est pas Fillon qui est pro fête en ce moment.

    78

    Udet 01/03/2017

    C’ est sûr, et ce n’ est pas le ravi de la crèche non plus.

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *