Le CIO attribuera les jeux 2024 à condition que Paris renonce à son signe de ralliement avec les doigts

31 Publié le 10/08/2017 par La Rédaction
Credit Paris 2024 http://paris2024.org/en/node/2068

Désormais seul concurrent en lice pour l’organisation des Jeux Olympiques en 2024, Paris n’est pas encore sorti d’affaire. En effet, le CIO a annoncé qu’il n’accorderait pas les jeux tant que la France n’aura pas renoncé au signe en forme de triangle avec les doigts, que sportifs et hommes politiques exhibent à tout bout de champ depuis quelques semaines.

 

En déplacement à Lima, le Président du Comité International Olympique, Thomas Bach, a exprimé clairement sa position. « On ne sait pas ce que ça veut dire et au juste, on n’a pas vraiment envie de le savoir. Ce qui nous importe, c’est que cela cesse au plus vite. »

De nombreux sportifs et personnalités publiques ont confié leur désarroi après avoir dû réaliser le signe pour marquer leur soutien à la candidature parisienne. « Le pire, c’est quand on nous demande de le faire à plusieurs, en croisant les bras et en apposant notre index contre celui de notre voisin. Ce genre de choses… c’est mauvais pour l’image de la France et pour l’image du sport en général » a ainsi déclaré le judoka Teddy Riner en s’adressant au comité parisien.

Paris ne l’entend pas de cette oreille

Paris, malheureusement, ne l’entend pas du tout de cette oreille. Car la capitale est très attachée à ce signe de ralliement imaginé par Anne Hidalgo et censé représenter la tour Eiffel. « C’est joli et c’est très rigolo à faire. Si le CIO ne veut pas de notre signe, alors tant pis ! Nous avons attendu un siècle pour obtenir les jeux, nous pouvons bien attendre 100 ans de plus » a déclaré la maire de Paris en conférence de presse.

Mots clés : , , ,
Publicité
Publicité