Bali – une Instagrameuse sous le choc après que le séisme a rendu sa photo sur la plage complètement floue

49 Publié le 07/08/2018 par La Rédaction
Crédits :PhotoBylove

C’est un véritable drame qu’a vécu Victoria M, Instagrameuse, lors de son séjour estival à Bali, sur l’île de Lombok, quand le séisme a rendu sa photo sur la plage complètement floue. Reportage.

« Je vais craquer ! Je vais craquer ! C’est horrible ! » s’effondre Victoria M, célèbre Instagrameuse française, en larmes autour des ruines causées par le séisme de Lombok. « Tout était réuni pour faire une photo de dingue : le temps, la lumière, ma diète de 8 jours avant le voyage, et ce cliché sur la plage, à genoux, face au coucher de soleil, qui promettait au moins 2000 j’aime… Mais c’est foutu… foutu… Même si j’étais invitée par l’hôtel pour faire de la pub déguisée, j’ai quand même dû payer mon billet d’avion, quoi ! C’est un coup dur dans ma carrière » souffle-t-elle en manquant de se tordre la cheville en marchant sur un blessé avec ses compensées Bobbies.

Le ton est amer dans la chambre de son hôtel 4 étoiles, au moment de ranger ses cosmétiques Coco Body et ses lunettes Velvet Canyon dans son sac Lancel : « Puisque c’est ça, je vais en vacances en Suisse, l’agence Destination Gstaad va m’offrir le vol et je vais rentrer dans mes frais. Mais avec la chance que j’ai, je vais subir une avalanche… Quand même, bien les boules de devoir ranger mon maillot Solid & Striped !… Oh et puis arrêtez de rabâcher les mêmes trucs sur le séisme à longueur de journée, ils veulent me faire déprimer ou quoi ?! » s’énerve Victoria M, en éteignant sa télé, où les infos annonçaient un bilan de presque 90 morts.

Heureusement, dans le hall de son hôtel, Victoria M peut compter sur le soutien de son amie Noholitaha, Instagrameuse elle aussi, adepte des voyage gratuits et sponsorisés : « Vic a vraiment pas eu de chance, moi j’ai pu faire la photo sur la plage la veille du séisme -déjà 40.000 like allez cliquer !- mon sponsor « Mon petit bikini » était ravi, les ventes ont grimpé de 40% en 24h, du coup vraiment j’adore ce pays de ouf. Mais faut toujours positiver ! Alors, quand je vois les dégâts, je me dis que c’est peut-être un mal pour un bien, ils pourront construire de nouveaux hôtels avec des spas plus grands et une meilleure connexion wifi, parfait pour les prochaines vacances ! » s’enthousiasme Noholitaha, en enfilant ses talons Iro et un top Assos pour poser, à table, devant son brunch, dont elle jettera l’intégralité à la poubelle pour garder la ligne : « et puis, tous ces morts à la télé, ça me coupe l’appétit. Je suis contre la mort, j’aime trop la vie » conclut-elle, pleine de philosophie.

Publicité
Publicité