Surpopulation carcérale : les rats toujours plus de 25 par cellule

0 Publié le 09/09/2019 par La Rédaction
Image parRobert Balog de Pixabay

La situation des prisons en France ne s’améliore guère si l’on en croit une nouvelle étude parue ce matin dans « Le Parisien » : les rats seraient en effet obligés le plus souvent de vivre à plus de 25 par cellule.

Ronger le même oreiller, partager son repas avec les araignées ou dormir dans le même lit que les humains, c’est désormais le quotidien de ces rats vivant dans les prisons et qui sont chaque année de plus en plus nombreux. Alerté sur cette situation intenable depuis plusieurs années, le gouvernement français tarde à réagir et à prendre des mesures concrètes pour régler cette question, ce qui a le don d’agacer les associations de protection des animaux : « Il faut absolument construire de nouvelles prisons afin que les rats et les cafards aient suffisamment d’espace pour cohabiter » avertit Fabienne, directrice de l’association PEA.

Une situation alarmante

Cette situation favorise les règlements de compte entre bandes rivales mais également les suicides, qui sont en nette augmentation sur les dix dernières années. Plus inquiétant encore : les rats seraient souvent beaucoup plus agressifs après avoir séjourné en prison et 20% d’entre eux se radicaliseraient même au contact de l’un de leurs compagnons de cellule.

Mots clés : , , , ,
Publicité
Publicité