Connect with us

Politique

Sondage : 95% des fonctionnaires aimeraient diviser le nombre de politiques par deux

L’immense majorité des fonctionnaires aimerait réduire drastiquement le nombre de politiques. C’est ce qui ressort d’un sondage IPSOS paru ce matin dans « Le Parisien » et qui confirme une tendance largement perceptible depuis le début de la campagne présidentielle.

Published

on

Pour 95% des fonctionnaires interrogés, le nombre de politiques, notamment de parlementaires, est beaucoup trop important. Parmi les sondés, 72% estiment que « c’est indispensable pour réduire la dépense publique », Rémi, professeur de 52 ans, n’hésitant pas à dire qu’il faut « dégraisser le mammouth ». 60% pensent également que cette réduction du nombre de politiques doit s’accompagner d’une « augmentation effective de la durée du travail ». « La présence des parlementaires sur leur lieu de travail doit être beaucoup plus importante : il faut que les Français soient sûrs qu’ils ne sont pas payés à rien faire », explique Pierre, 41 ans, employé municipal.

Enfin, 83% des personnes interrogées considèrent que le régime spécial de retraite dont bénéficient les parlementaires est « inadmissible ». « De quel droit certains Français pourraient-ils bénéficier d’une retraite plus avantageuse que les autres ? » s’insurge Karim, cadre à la SNCF. Ce sondage fait écho à un autre sondage à paraître en fin de semaine qui révèle que 78% des immigrés aimeraient que les politiques renforcent le contrôle des frontières de l’honnêteté.

Continue Reading
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement