Connect with us

France

Castorama : les employés licenciés devront garder les enfants de leurs successeurs polonais les jours ouvrés

En plus de devoir former leurs successeurs, les employés licenciés de Castorama devront donc garder leurs enfants pendant que leurs remplaçants sont au travail.

Published

on

La décision est tombée ce matin de la bouche de Marc Ténart, le directeur général de Castorama France. « Le travail, c’est la santé, nous leur rendons service en faisant ça car rester actif est le meilleur moyen de retrouver un emploi » a-t-il justifié, avant de préciser que cette mesure ne concernerait « que les enfants non scolarisés des successeurs polonais ». En ce qui concerne les plus grands, les employés licenciés pourront en effet se contenter de les récupérer à l’école, de leur donner leur goûter et de leur faire faire leurs devoirs. En échange, ils pourront garder leur blouse « Castorama » et se verront remettre la carte de fidélité du magasin avec 300 points offerts par la direction ainsi qu’une photo dédicacée d’un des actionnaires du groupe.

Des ex-employés gâtés

Mais ce n’est pas tout. Marc Ténart a tenu à choyer ses anciens salariés. Un assortiment de vis et de boulons sera ainsi remis à vingt-cinq employés tirés au sort sur toute la France. Enfin, huit d’entre eux se verront également offrir « des réductions sur leur prochain vol pour Cracovie ou Poznan, mais pas Varsovie parce que faut pas déconner quand même » a expliqué le directeur général. Quand aux ex-employés de Brico Dépôt, ils devront faire le ménage trois fois par semaine au domicile de leurs successeurs.

Continue Reading
Advertisement
Advertisement
Advertisement