Le brevet des collèges bientôt remplacé par une épreuve de Rubik’s Cube

209 Publié le 18/09/2015 par La Rédaction

À peine remise du tollé suscité par son programme de réforme du collège, la ministre de l’éducation Najat Vallaud-Belkacem récidive en proposant une refonte de l’épreuve du brevet – un projet qui divise avant même sa finalisation.

 

Selon la ministre, l’objet de cette réforme serait principalement d’adapter le format et la nature de l’épreuve aux aptitudes des nouvelles générations. De fait, alors que les polémiques sur les « sujets trop durs » se multiplient depuis plusieurs années à l’occasion du baccalauréat et du brevet, la chute générale du niveau scolaire français ne peut plus être ignorée plus longtemps.

« Actuellement nous dévalorisons discrètement le diplôme par des consignes de correction outrageusement complaisantes et l’attribution de mentions à la pelle », explique Serge Desmet. « Cette réforme devrait nous permettre d’assumer enfin la situation et d’adapter l’épreuve à des élèves décérébrés qui ne savent plus ni écrire ni se concentrer plus de 7min d’affilées ».

Le Rubik’s Cube préféré à un test de Candy Crush

Partant de ce constat, un débat aurait été organisé en interne afin de convenir de la nature de ce nouvel examen. En dépit de l’engouement qu’il continue de susciter chez les jeunes, le jeu Candy Crush aurait finalement été écarté « de crainte qu’une frange d’adolescents excessifs ne s’en trouve avantagée ». C’est le Rubik’s Cube – jeu suffisamment désuet et méconnu des jeunes générations pour ne favoriser personne – qui a finalement été retenu.

Le texte pourrait être examiné par le Parlement dès le mois de novembre. De leur côté, les collégiens ont fait savoir que si cela devait être le cas, ils ne se se renseigneraient pas sur son contenu et ses implications mais organiseront AG et manifestions « dès que la météo permettra d’aller fumer des pèts’ au parc », soit dans le courant du mois de mai prochain.

Mots clés : , , ,
Publicité
Publicité