La chaleur dégagée par les câlins des Parisiens pourrait accélérer le réchauffement climatique

63 Publié le 16/11/2015 par La Rédaction

Paris – Conséquence des terribles attentats, de nombreux Parisiens et Français se font des câlins sans discontinuer depuis plus de 48h. Selon les experts, il y a fort à parier que le dégagement calorique de ces câlins va clairement influer sur le réchauffement climatique mondial.

« Depuis deux jours on observe une augmentation de la température de l’atmosphère au-dessus de la capitale, conséquence des millions de câlins prodigués » explique un expert. Selon les calculs de techniciens de Greenpeace, chaque câlin partagé augmente ainsi de 2° à 4° la température autour des personnes, voire plus dans le cas de câlins multiples. « Ces câlins multiples ont été observés en plusieurs endroits, les dégagements de chaleur humaine ont été intenses » ajoute un membre du ministère de l’environnement lui-même en train de prodiguer un câlin à un autre collègue. « Depuis janvier, les câlins deviennent plus forts, plus intenses, plus longs, tout le monde veut être câliné ». Une des prochaines résolutions de la COP21 pourrait ainsi être de fixer un quota de câlins par pays, en durée et par personne.

Publicité
Publicité