Un illuminati sur trois croit au complot reptilien

104 Publié le 08/01/2016 par La Rédaction

Les théories du complot pullulent sur internet, et c’est au tour des illuminatis d’en faire les frais. En effet, selon un sondage IFOP, près d’un illuminati sur trois croit que des reptiliens contrôlent leur société, et les manipulent. Reportage.

Chez les illuminatis, ce sondage a fait l’effet d’une claque. « On ne croyait pas qu’autant de gens de chez nous croyaient aux reptiliens » déplore Karen Cheryl, Illuminati depuis l’âge de 16 ans. « Ils regardent tous des vidéos sur internet et se mettent à croire que des extra-terrestres qui se sont installés sous la Terre, nous contrôlent… Je trouve ça vraiment bizarre, parce que c’est nous qui contrôlons tout en fait ! (rires)».

Un taux encore plus fort chez les ados

Chez les ados, près d’un illuminati sur deux y croit. Selon ce professeur de classe de Première S dans un lycée Illuminati, les théories du complot sont légion : « Pas un jour ne passe sans qu’un de mes élèves ne me parle des reptiliens. J’en ai vraiment marre, et aujourd’hui je n’hésite pas à sanctionner les élèves, en les pinçant très fort » lâche-t-il, un rictus carnassier sur le visage.

Au Gorafi, on ne peut que reconnaître que ces théories sont séduisantes. Le corps sculptural des reptiliens en action dans les vidéos, leur peau lisse et olivâtre, et leur longue langue sifflante a de quoi séduire les jeunes générations, qui voudraient devenir comme eux, leur ressembler. « Qui ne voudrait pas avoir des écailles ?? » lance un lycéen, des sanglots dans la voix.

Un canular devenu incontrôlable

Cependant c’est un rêve qui restera inaccessible, car les reptiliens ont été inventés de toute pièce, par un Illuminati qui a voulu berner les siens. Cet Illuminati mystérieux (on parle de Magloire…) aurait créé cette histoire un soir pour amuser la galerie en se déguisant en lézard, mais les vidéos ont circulé et le canular serait devenu incontrôlable.

Voilà ce qui arrive quand on ne contrôle pas les conséquences de ses actes.

Publicité
Publicité