Pour mieux lutter contre les IST, la région Bretagne sort un préservatif goût bière

31 Publié le 04/08/2016 par La Rédaction
mediaphotos

C’est en grande pompe que la région Bretagne a présenté à la presse la nouvelle création régionale : le préservatif goût bière. Reportage.

Le président de la région Bretagne, Jean-Yves Le Drian, avait un sourire jusqu’aux oreilles lors de son discours devant les élus et la presse locale : « Ces dernières années, à cause de leur rythme de vie dépravé, les jeunes qui étudient et vivent en Bretagne étaient trop exposés aux risques de maladies sexuellement transmissibles, sans en connaître les causes et conséquences». Pour preuve, une étude récente montre que 89% des Rennais pensent encore qu’une IST est une drogue de synthèse. C’est ainsi que la région a trouvé le moyen d’inciter les Bretons et Bretonnes à utiliser se protéger, en créant : le préservatif goût houblon.

Il semblerait que la région ne souhaite pas s’arrêter là, comme nous le confirme une élue : « Il se dit que pour coller encore plus aux besoins des jeunes, la région prépare en secret des préservatifs goût whisky-coca, vodka-redbull ou 8.6… et même des pilules contraceptives ayant l’aspect et les aux mêmes effets euphorisants que l’ecstasy ».

Des voix dissonantes se font néanmoins entendre, comme celle de Mathieu, punk à chien Rennais : « La 8.6 c’est devenu une boisson de bourg’ ! Encore une fois les politiques sont loin de la réalité ! Qu’ils créent plutôt des préservatifs goût Delirium ou Maredsou, de la bonne bière à 11 degré. On est Breton, merde ! ».

Heureusement, la majorité est déjà conquise par cette invention, comme Remy Cramponech, jeune Brestois de 25 ans : « Moi qui n’utilise jamais de préservatifs lorsque je couche avec des filles, voilà que je me suis mis à en mâchouiller toute la journée.».

Publicité
Publicité