Jean-Luc Mélenchon supprime les exécutions de patrons pendant ses meetings

35 Publié le 19/10/2016 par La Rédaction

Le candidat, qui souhaite faire évoluer son image, envisage de cesser de mettre à mort des patrons à la fin de ses meetings.

 

Évoquant un rite « démodé », les conseillers en communication du candidat souhaitent faire table rase des traditions issues de l’ère communiste de Jean-Luc Mélenchon. Selon plusieurs sources, la traditionnelle chasse au trader organisée chaque printemps dans le quartier de la défense pourrait également être remise en cause. Exit aussi le Jean-Luc Mélenchon qui entrait sur scène aux commandes d’un char romain sur la musique de Gladiator en 2012. Jean-Luc Mélenchon optera cette fois pour la sobriété avec une arrivée en passant par un simple escalier.

Cela faisait plusieurs années que des voix s’élevaient à la gauche de la gauche pour réclamer l’abolition d’une mise en scène jugée « d’un autre temps ». La coutume voulait en effet que l’orateur fasse monter un patron sur scène pour le faire courir jusqu’à épuisement dans une roue de hamster géante avant de l’achever à la faucille et au marteau.

Publicité
Publicité