Un Français sur deux dit changer d’avis lorsqu’il découvre le résultat du sondage auquel il vient de répondre

47 Publié le 27/10/2016 par La Rédaction
cnythzl

Les Français sont-ils les champions du monde du retournement de veste ? Probablement oui, si on en croit les résultats d’un sondage récupéré dans le dossier « corbeille » d’un responsable de l’institut IPSOS. Le chiffre a de quoi impressionner : 50% des personnes interrogées prétendent qu’elles modifieraient leur réponses après avoir découvert le résultat du sondage auquel elles venaient de répondre.

 

Effectué sur un panel représentatif de la société française qui ne raccroche pas au nez des centres d’appel, le sondage met en lumière une certaine versatilité qui est un de ses caractères fondamentaux, selon Anne Tagbo, sociologue. « Les Français sont connus pour changer rapidement d’avis, regardez leur comportement à chaque élection » explique-t-elle « ou bien à quel point ils peuvent rapidement se mettre à aimer puis détester un personnage public » ajoute-t-elle.

Ce manque de conviction, Sarah, mère de famille, se reconnaît parfaitement dedans. Elle confirme même que désormais, elle y réfléchira à deux fois avant de donner sa réponse sans penser aux conséquences. « L’autre jour, ça m’a fait de la peine de voir le score des écologistes dans un sondage auquel j’avais participé » raconte-telle. « J’aurais voulu changer ma réponse si jamais cela avait été possible » ajoute-elle, regrettant qu’il n’y ait pas de numéro pour appeler les instituts de sondage pour modifier sa réponse.

Même son de cloche pour le jeune Charly, lycéen et à peine majeur. « Parfois, je me dis que je devrais au moins écouter les questions quand je découvre le résultat final d’une enquête » avoue celui qui a répondu à son premier sondage lors des primaires.

Mots clés : ,
Publicité
Publicité