L’hologramme de Jean-Luc Mélenchon échappe à tout contrôle et sème la terreur dans Paris

56 Publié le 06/02/2017 par La Rédaction

Paris – Tout semblait pourtant se dérouler sans accrocs. Jean-Luc Mélenchon réalisait son meeting à Lyon et, en direct, son hologramme faisait de même à Paris. Mais soudain, celui-ci a refusé d’obéir à son créateur et s’en est pris à des spectateurs avant de semer la terreur dans les rues de Paris.

 

« C’était horrible, il était vraiment très très en colère même pour un hologramme ». Selon les témoins, c’est vers le milieu du meeting que le drame est survenu. Agacé par une énième remarque d’un membre du public, l’hologramme a alors interpellé un jeune homme avant de descendre de la scène et de s’en prendre à lui physiquement.Pendant ce temps à Lyon, Jean-Luc Mélenchon, bien conscient du drame qui se jouait, a tenté de le maîtriser. « Jean-Luc s’est concentré, il a essayé de le raisonner par la pensée mais c’était trop tard » raconte un témoin.

Le public lyonnais voit alors Jean-Luc Mélenchon pris dans une terrible bataille cérébrale avec son double parisien. « Il hurlait: non, ne fais pas ça, laisse-les tranquilles, ils sont avec nous ». À Paris, au même moment, certains affirment avoir entendu l’hologramme hurler « Je suis libre, libre, libre tu m’entends ! Je ne suis plus ta marionnette». Après avoir dévasté la salle parisienne, l’hologramme aurait été aperçu errant et effrayant les passants, renversant voitures et bus. « C’est un cauchemar, rien ne peut l’arrêter, il n’arrête pas de hurler » raconte une jeune femme terrorisée.

Dans l’immédiat, M. Mélenchon a annoncé son intention de rentrer à Paris, affirmant qu’il était le seul à pouvoir régler cette affaire et sauver Paris. « Je sais ce qu’il veut et comment le combattre. Je connais son point faible ».

Publicité
Publicité