Il est persuadé d’être musclé après avoir fait quinze pompes

54 Publié le 24/03/2017 par La Rédaction
© sframephoto

N’a pas un corps de rêve qui veut. Et pourtant, ce rêve Guillaume, 26 ans, pense bien l’avoir réalisé ce matin en s’examinant dans le miroir de sa salle de bain, après avoir effectué quatorze pompes et demi. D’une morphologie frêle et nerveuse, le jeune homme découvre contre toute attente un corps sublime, magnifié par trois jours d’effort et la lumière valorisante de son ampoule de 60 watts.

« C’est une récompense méritée ! », se félicite-t-il en caressant ce qu’il pense être des pectoraux. « J’ai trimé non-stop en me levant aux aurores pour envoyer 10 pompes et 10 abdos tous les matins. Parfois 11 après une bonne nuit de sommeil et pas mal de viande rouge ! Mais, ce matin, j’ai passé un cap… Comme quoi le boulot ça paie ! », affirme-t-il en gonflant ses biceps inexistants.

Les muscles bandés et le torse à peine élargi, le jeune homme explique avec satisfaction sa morning routine miracle. « Du boulot, du boulot et encore du boulot ! Parfois à la 7ème pompe, vous serez tenté de vous décourager, voire de vomir tellement l’effort est douloureux. Dans ce cas-là, souvenez-vous que rien n’est impossible. Nothing is impossible ! J’en suis la preuve ! », ajoute-t-il avant de commencer à boxer son reflet sur la musique d’Eye Of The Tiger.

Spring Break à Cancún

Très impatient à l’idée de profiter de sa nouvelle vie, Guillaume a aussitôt commandé un billet d’avion pour Cancún où il entend bien exhiber sa nouvelle silhouette et séduire lors de l’annuel Spring Break, haut lieu de débauche s’il en est. « C’est le culte du corps là-bas, de la testostérone à gogo », nous explique-t-il en enfilant un débardeur Vodka Connecting People beaucoup trop grand pour lui. « Il vaut mieux y aller armé si vous voyez ce que je veux dire », ajoute-t-il en gonflant à nouveau les biceps et en nous demandant de les embrasser.

Un projet qui a malheureusement capoté après que Guillaume est tombé dans l’escalier, écrasé sous le poids de sa propre valise, lourde de 20 kilos de préservatifs qu’il aurait tenté de soulever tout seul. Actuellement à l’hôpital, le jeune homme a indiqué souhaiter reprendre l’entraînement aussi vite que possible. « Mon corps est un temple et je compte bien continuer à l’entretenir », a-t-il annoncé depuis son lit en avalant des blancs de poulet, un Pepsi Max et des protéines.

Publicité
Publicité