6 choses à savoir sur l’électeur type de Nicolas Dupont-Aignan

67 Publié le 07/04/2017 par La Rédaction
Par Frederic ALBERT — https://www.flickr.com/photos/deboutlarepublique/14058380298/, CC BY-SA 2.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=39133353

Depuis plusieurs semaines, Le Gorafi essaye de vous faire découvrir le profil des candidats à la présidentielle. Mais qu’en est-il des électeurs de ces candidats ? Voici 6 choses à savoir sur l’électeur type de Nicolas Dupont-Aignan.

 

Il sait jongler avec trois programmes d’Emmanuel Macron mis en boule, à condition que les boules soient de taille égale. Il est également capable de marcher sur des braises contenant des déclarations de Jean-Claude Juncker.

En plaine, il peut atteindre la vitesse du guépard, soit jusqu’à 112 km/h, s’il est poursuivi par un militant pro-européen. Cette vitesse peut même dépasser les 130 km/h en descente, pour peu qu’il soit poursuivi par un journaliste de TF1 désirant l’interviewer.

Son livre préféré est Le dernier des Mohicans de James Fenimore Cooper. Il aime également particulièrement le poème « Ultima verba » de Victor Hugo et plus particulièrement son vers final : « Et s’il n’en reste qu’un je serai celui-là ! »

Son charisme est à 98% semblable à celui du tamanoir. Il est toutefois légèrement plus poilu que ce dernier.

Il ne s’allonge jamais et a également une aversion pour la position assise, ce qui fait qu’il dort en général 52 minutes par nuit. Cela lui permet d’avoir beaucoup de temps devant lui et d’apprendre par cœur les discours du général de Gaulle et le programme de son candidat.

Sa saison préférée est la campagne présidentielle. Mais, dès la fin du premier tour, il retourne hiberner pendant environ cinq ans.

Publicité
Publicité