Qualifications / Coupe du Monde : le Luxembourg tenu en échec par la France

36 Publié le 04/09/2017 par La Rédaction
Crédits :BirgitKorber

Depuis plus de cent ans désormais, le Luxembourg se montre incapable de battre l’équipe de France. Cela a encore été le cas hier soir où Jonathan Joubert et ses coéquipiers sont restés muets face aux Bleus.

Malédiction, maladresse, blocage ? Les hypothèses vont bon train depuis ce matin, au lendemain d’un énième match sans victoire du Luxembourg contre la France. « C’est peut-être un problème mental, à force de ne pas gagner contre eux, on perd de la confiance. On s’est sans doute un peu relâchés après notre belle victoire contre La Biélorussie » osait Vincent Tille, l’une des rares satisfactions de la sélection luxembourgeoise. « L’équipe de France est une équipe accrocheuse, les joueurs en voulaient peut-être plus que nous, ils ont joué avec leurs armes. De toute façon il n’y a plus de petites équipes » estimait de son côté le sélectionneur Luc Holtz.

Ne pas tirer trop d’enseignements de ce match

« En sports, tout ne s’explique pas de façon rationnelle et les surprises sont toujours possibles. Souvenez-vous de l’élimination de Nadal à Roland-Garros contre Robin Söderling en 2009, ça ne l’a pas empêché de rebondir après » a ajouté le sélectionneur. L’histoire lui donne raison, le Luxembourg n’est en effet pas la première équipe à réaliser une contre-performance de taille contre les Bleus. En 1988 déjà, Chypre, qui évoluait pourtant à domicile dans son stade de Nicosie, n’avait pu faire mieux qu’un match nul (1-1) contre une équipe de France emmenée alors par Manuel Amoros et Daniel Xuereb.

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité