Prisons: le gouvernement propose aux surveillants des sifflets « tout neufs » pour se faire respecter

24 Publié le 23/01/2018 par La Rédaction
Crédits :Gwengoat

Après l’ultimatum lancé par David Besson, secrétaire général adjoint de l’Ufap-Unsa Justice, à la ministre de la Justice Nicole Belloubet, le gouvernement a décidé d’agir quant à la question du blocage des prisons. Une solution est aujourd’hui envisagée : l’envoi de nouveaux sifflets « tout neufs » ou « comme neufs » pour les surveillants, qui leur permettront de se faire respecter. Le syndicat se donne encore 48h pour réfléchir.

Le malaise des surveillants de prison est palpable, et le blocage des établissements pénitentiaires dure depuis plusieurs jours. « Il fallait trouver une solution rapidement » commente Nicole Belloubet. « Vous savez, le vrai problème des surveillants, ce n’est pas le manque de moyens, ou le sentiment d’insécurité permanent, c’est leur timidité, leur manque de charisme » poursuit-elle, confiante.

« Face à des délinquants multirécidivistes ou radicalisés, il faut savoir faire preuve de fermeté et d’autorité. Ce que nous proposons aujourd’hui, c’est d’envoyer dans chaque maison d’arrêt des sifflets tout neufs (ou en très bon état) pour qu’ils puissent à nouveau se faire obéir des détenus. Qui désobéirait quand on entend un coup de sifflet ? » questionne la Ministre de la Justice, en exhibant elle-même un sifflet.

Si cette proposition est acceptée, le Ministère de la Justice collaborera avec le Ministère des Sports pour faire parvenir le maximum de sifflets aux intéressés en un temps record. « Certains sifflets ont déjà servi pour des compétitions de hand, ou de badminton, mais ils ont été nettoyés avec de la javel » précise-t-on au Ministère. Le syndicat acceptera-t-il cette main tendue ? Réponse dans les jours à venir.

Publicité
Publicité