La France championne du monde de discrimination synchronisée

15 Publié le 23/04/2018 par La Rédaction
Crédits :flukyfluky

Cocorico ! L’équipe de France de discrimination synchronisée vient d’être sacrée championne du monde à l’issue des championnats qui se tenaient en Hongrie la semaine dernière.

La compétition avait pourtant mal commencé pour l’équipe de France qui s’est totalement effondrée lors de l’épreuve de « discrimination en boîte de nuit » pour laquelle elle faisait pourtant figure de grand favori. Les Français sont totalement passés à côté de leur match en laissant entrer plusieurs hommes d’origine nord-africaine. L’équipe de France est parvenue à refaire son retard en réalisant une performance remarquable lors de l’épreuve « d’islamophobie sournoise ».

Mais le suspense aura duré jusqu’au dernier moment, tant la victoire semblait promise à la Hongrie, pays hôte et double tenant du titre. C’est lors de l’ultime épreuve de discrimination salariale déguisée que s’est fait la différence. « L’épreuve consistait à recruter un homme et une femme avec diplôme équivalent… Le Hongrois avait fait très fort en recrutant l’homme avec un salaire 25% plus élevé et des stock-options. La partie semblait jouée et là, Thomas a eu l’idée de recruter la gonzesse en auto-entrepreneur… cotisations sociales non comprises! » nous a ainsi expliqué Jérôme Tournier, capitaine de l’équipe de France.

Le Président de la Fédération française de discrimination synchronisée, Gilbert Romblard, s’est félicité de ce titre qui intervient après des années de disette. « Historiquement, il y a une vraie tradition de la discrimination en France mais on s’est un peu reposé sur nos lauriers pendant que d’autres pays mettaient le paquet… heureusement il y a un vrai sursaut depuis l’affaire #balancetonporc et les hommes blancs se sont rendu compte qu’il était temps de se remettre au boulot ! »

Publicité
Publicité