Poutine annonce la mise en place d’une cellule psychologique pour les spectateurs de France-Danemark

26 Publié le 27/06/2018 par La Rédaction
istock rédits :Rawpixel

Coupe du Monde. Le président de la Fédération de Russie a annoncé ce matin la mise en place d’une cellule psychologique pour tous les spectateurs ayant assisté à la rencontre France-Danemark.

« En tant que pays hôte, la Russie se doit de prendre ses responsabilités » a expliqué ce matin Vladimir Poutine avant d’ajouter « Ce que les spectateurs ont vu hier à Moscou à 16 heures peut laisser de graves séquelles, surtout chez les personnes les plus fragiles ». Selon nos premières informations contradictoires, la prise en charge consistera dans un premier temps à déculpabiliser les spectateurs avec des mots simples comme « vous n’y êtes pour rien » ou « Cela aurait pu arriver à tout le monde de se retrouver dans ces tribunes à ce moment-là ». Une attention toute particulière sera également portée à ceux qui étaient le plus près de la frappe en pivot de Giroud partie à plus de 300 mètres de hauteur.

Dans un deuxième temps, les spectateurs de France-Danemark seront incités à suivre un traitement de fond pour les désensibiliser du beau football afin de ne plus vivre un tel traumatisme. Pour ce faire, ils devront regarder matin et soir un match du bas de classement de ligue 1 pendant 24 mois. Sur les réseaux sociaux, de nombreux joueurs de france 98 se sont désolidarisés du football pratiqué par l’équipe de France : « Il faut que tout le monde comprenne que cela n’a rien à voir avec le football de l’équipe de France » a tweeté Marcel Desailly tandis que Bixente Lizarazu lançait de son côté le hashtag #Notinmyname.

Enfin, un dispositif spécial de sécurité a été mis en place pour le 1/8e de finale entre la France et l’Argentine afin d’éviter une nouvelle purge. Djibril Sidibé sera encadré sur le banc par trois vigiles chargés de le dissuader de rentrer en jeu, le frère jumeau d’Ousmane Dembélé sera interdit d’accès au stade et Antoine Griezmann sera, de son côté, autorisé à enlever les poids de 50 kilos qu’il porte aux chevilles depuis le début du tournoi.

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité