François de Rugy promet de doubler le nombre de magasins Nature et Découvertes

29 Publié le 05/09/2018 par La Rédaction
Par bruno perroud — bruno perroud, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=61614676

À peine nommé, le nouveau ministre de la Transition écologique a publié les détails de sa feuille de route 2018. Un plan qui prévoit entre autres l’ouverture de 80 nouveaux magasins « Nature et Découverte » sur le territoire français. Analyse.

Déjà en pointe sur ce sujet avant l’annonce de François de Rugy, la France et ses 77 enseignes pouvaient s’enorgueillir de posséder le plus gros parc de magasins « Nature et Découvertes » au monde. Un chiffre « honorable mais pas suffisant face à l’urgence du réchauffement climatique » pour le nouveau ministre qui a donc lancé plusieurs appels d’offre pour la construction de nouvelles boutiques, dont la moitié sur des sites classés « zones naturelles sensibles ».

François de Rugy l’assure : les amoureux de la dune du Pilat en Gironde et les zadistes de Notre-Dame-des-Landes pourront bientôt enfin profiter de l’univers « Nature et Découvertes ». Au total, ce sont plus d’une cinquantaine de sites qui ont été sélectionnés pour leur patrimoine naturel exceptionnel par le ministre et ses équipes. Des magasins qui, d’après le ministre, auront pour but de « réduire l’impact de l’activité humaine sur ces zones ». En plus de ces ouvertures, l’ancien président de l’Assemblée nationale a également promis l’installation de nouveaux magasins à proximité de chaque centrale nucléaire.

Avec ces nouvelles mesures, François de Rugy cherche à se démarquer de son prédécesseur Nicolas Hulot et à prouver que le ministère de la Transition écologique n’est pas au point mort. Le nouveau ministre pourrait même aller encore plus loin en proposant dès le mois prochain de compenser toute nouvelle disparition d’une espèce animale par un bon de réduction de 20% valable dans les magasins Naturalia.

Publicité
Publicité