Les gilets jaunes tentent de bloquer la mer du Nord – 120 morts noyés

49 Publié le 19/11/2018 par La Rédaction
pixabay

Calais – Drame samedi au large de Calais. Alors que des gilets jaunes avaient souhaité bloquer le trafic dans la Manche et la mer du Nord, l’opération a tourné au drame avec près de 120 morts par noyades.

« Je ne comprends pas, nous avions pourtant toutes les autorisations » explique Jean-François, gilet jaune. Le groupe d’une centaine de gilets jaunes avait pour ambition de bloquer le trafic trans-manche et d’installer des barrages filtrants pour les navires mais très vite les choses ont dérapé. « Il y a d’abord eu un tanker de 340 mètres qui n’a pas pu s’arrêter et les les hélices ont broyé les potes qui étaient tous dans l’eau, il y a eu une dizaine de morts.»  Mais très vite, la situation se désagrège encore plus, les courants contraires et la température de l’eau font eux aussi de nombreuses victimes.

« On était deux cent à deux cent cinquante dans l’eau mais le courant était trop fort, et j’en ai vu être emportés au large » s’inquiète un proche. D’autres succomberont d’hypothermie . « Peut-être qu’on aurait dû prendre un pull en plus ». D’autres couleront à pic dans leurs cirés et bottes jaunes gorgés d’eau. À la fin de la journée, la SNSM comptabilisera près de cent vingt morts noyés et une cinquantaine de disparus.

« Pour nous ce n’est pas un échec » explique le responsable du barrage. Et d’ajouter avant de décéder percuter par la proue d’un porte-conteneur « Samedi prochain on fera du base jump et du parachute au dessus de l’aéroport de Roissy pour freiner et stopper en plein vol les 747 ».

Publicité
Publicité