Il court 479 kilomètres pour dessiner le plafond de la chapelle Sixtine avec son GPS et meurt d’épuisement

53 Publié le 24/01/2019 par La Rédaction
waldomiguez

La mode du « GPS drawing » a franchi, hier, une ligne fatale, après qu’un homme a couru jusqu’à l’épuisement en voulant reproduire l’œuvre majeure de Michel-Ange avec son GPS. Reportage.

Après le buzz suscité par cette américaine qui a dessiné des pénis avec ses itinéraires de footing via une application GPS, et celui du Strasbourgeois qui a utilisé la même technique pour dessiner une autruche, un autre artiste en herbe, Louis, Rennais de 26 ans, a tenté de se faire remarquer. Mais celui-ci a été trop ambitieux en voulant reproduire le plafond de la chapelle Sixtine. Après 479 kilomètres à courir à travers toute la Bretagne, Louis a succombé à l’épuisement de son corps, la surchauffe de ses muscles et la déshydratation.

Lorsqu’on interroge l’entourage proche sur l’état psychologique de cet amateur de course à pied et de la Renaissance italienne, les avis sont formels : « C’était un garçon simple, rangé, la tête sur les épaules. Sa seule folie, c’était de faire ses footings en écoutant du Magic System, il trouvait ça ‘trop fendard’ » souligne son frère, encore sous le choc.

Son père est lui aussi inconsolable : « Quelle idée ?! Courir presque 500 kilomètres, en une fois… en plus, personne connaît son truc là de Chapelle Ninetine… et regardez son compte Twitter, tout ça pour 102 retweets et 48 likes… » soupire-t-il, avant de fondre en larmes. Une cagnotte Leetchi a été ouverte pour soutenir la famille du défunt. Sa sœur s’est, elle, jurée de lui rendre hommage en dessinant son visage avec son application GPS, lors d’un jogging d’une trentaine de kilomètres.

Mots clés : , , , ,
Publicité
Publicité