Européennes : François Asselineau propose de supprimer la station «Europe» de la ligne 3

41 Publié le 06/03/2019 par La Rédaction
Par Thomas Bresson — Travail personnel, CC BY 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=37805904

A l’approche des élections européennes, les partis en lice dévoilent peu à peu leur programme. Ce matin, le président de l’UPR a révélé la mesure phare de son projet : la suppression de la station « Europe » de la ligne 3 du métro parisien.

Pour faire un bon score aux élections européennes, François Asselineau veut marquer les esprits avec des propositions choc. Pour ce faire, il envisage de supprimer purement et simplement la station « Europe » de la ligne 3 du métro parisien. Mais ce n’est pas tout puisqu’il propose également que toutes les lignes de métro passent par les stations « Nation » et « République ». Enfin, l’ancien candidat à la dernière présidentielle veut installer un drapeau de l’UPR dans chaque salle de classe et remplacer la devise actuelle au fronton des édifices publics par « Liberté, égalité, frexit ».

Vous connaissez l’UPR ?

Galvanisés par l’annonce de leur chef, les sympathisants UPR auraient déjà envoyé en l’espace de cinq heures 26 millions de messages « Vous connaissez l’UPR ? #Frexit » sur les réseaux sociaux. Espérons pour le parti de François Asselineau que cette initiative aura plus de succès que la pétition qu’il avait lancée lors de l’élection présidentielle de 2017 et qui avait fait un flop : exiger que le groupe « Europe », auteur du tube « The final countdown », soit rebaptisé « Sweden ».

En vente partout La Boîte à Quiz du Gorafi https://amzn.to/2Uviaua et l’Almanach du Gorafi https://amzn.to/2RYfbgR ou en librairies 

Publicité
Publicité