Plusieurs sources affirment que l’Iran détiendrait la cigarette électronique

0 Publié le 20/09/2019 par La Rédaction
Image parhaiberliu de Pixabay

La cigarette électronique devenant de plus en plus dangereuse, il semblerait que des puissances étrangères aient déjà œuvré dans le plus grand secret pour s’en emparer. Parmi elles, l’Iran. Reportage.

Les autorités américaines sont sur le pied de guerre. En effet, des satellites ultra perfectionnés ont pu détecter dans la région de Markazi (sud-ouest de Téhéran) quatre usines dédiées à la construction de cigarettes électroniques. Plusieurs sources locales implantées dans le pays ont déjà confirmé l’information en précisant que « l »odeur des e-cigarettes goût cerise est insupportable c’est pire que les menthol ».
Mark Esper, le Secrétaire à la Défense américain est formel : « Le vapotage est déjà dans les mains de Mahmoud Ahmadinejad » avant de vérifier sur Wikipédia le nom actuel du président iranien (Hassan Rohani).

Une question demeure : comment l’Iran a-t-elle pu obtenir le procédé de fabrication de la cigarette électronique ? Selon Sirius Safavi un spécialiste de l’Iran, « les services secrets iraniens ont commencé par racheter une petite franchise « Clopinette » dans le sud de la France. Et tout le processus de fabrication de ces armes leur a été fourni, sans aucune précaution. La France devra s’expliquer. ».

L’Iran semble prête à tout pour développer son influence dans le Moyen-Orient, quitte à mettre en péril toute la région via le vapotage. Des négociations seraient actuellement en cours pour demander à l’Iran de circonscrire l’utilisation de ces cigarettes électroniques à un usage uniquement civil et non militaire.

Publicité
Publicité