Connect with us

France

Royal Canin utilisait des fumeurs pour tester ses croquettes

L’eurodéputé Raphaël Glucksmann a annoncé sur Instagram son intention de porter la problématique des tests sur les fumeurs dans l’industrie de la nourriture pour chiens devant la Commission Européenne

Published

on

« Aucun fumeur sur Terre ne mérite de telles souffrances » écrit l’eurodéputé. A travers une publication partagée sur son compte Instagram, Raphaël Glucksmann dénonce les tests effectués par l’industrie de la nourriture pour chiens sur les fumeurs : « Certes, à force de fumer, les fumeurs perdent les saveurs, mais ce n’est pas une raison pour les obliger à ingérer des aliments à peine meilleurs que des sandwichs triangles Daunat » s’insurge-t-il sur son compte Instagram. 

Selon un rapport de PETA, des fumeurs de cigarettes, de roulées et même des fumeurs de joints sont « obligés de manger des croquettes Royal Canin jusqu’à 6 heures d’affilée, chaque jour, pendant trois ans ». Un traitement inhumain, pour la défense des droits des fumeurs : « Il y en a marre de se faire mépriser ! On ne peut plus fumer à l’intérieur des lieux publics, le prix des paquets augmente, et maintenant on doit manger des croquettes ! C’est quoi la suite ? Les chimios ne seront plus remboursées ?! »

La publication de Raphaël Glucksmann est partagée par de nombreux influenceurs sur les réseaux sociaux. Le sujet indigne l’opinion publique et de nombreux internautes affichent désormais un boycott pur et simple des produits Royal Canin. Pour cela, ils postent des photos de leur chien en train de manger des croquettes pour chat Friskies : “Comme ça, on cesse de genrer nos animaux de compagnie, ça fait d’une pierre deux coups !” commente un internaute sous la publication de Raphaël Gluskmann.

Photo Pixabay

Continue Reading
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement

Les plus consultés