Connect with us

Politique

Soucieux de l’avis du peuple, Emmanuel Macron lance un référendum sur le lieu de construction de sa statue géante

Son entourage ne cesse de le répéter : Macron II sera différent de Macron I. Afin de montrer qu’il entend désormais consulter le peuple, le président a décidé de soumettre le lieu de construction de sa statue géante à un référendum.

Publié le

 mar 

« J’ai entendu le cri des Français et je veux les faire participer davantage aux décisions. C’est pourquoi je lancerai un grand référendum sur le lieu de construction de ma statue géante » a indiqué le président de la République lors d’une conférence de presse organisée pour l’occasion. Selon nos informations, le peuple n’aura toutefois le choix qu’entre deux lieux : la place du Panthéon ou la tour Eiffel, qui serait dès lors détruite et remplacée par ladite statue. Aux critiques formulées par l’opposition, qui dénonce un narcissisme exacerbé et des projets aux antipodes des préoccupations des Français, Emmanuel Macron a répondu simplement : « Le peuple a regretté ma sortie sur la culture française : j’ai entendu son appel. »

Vers des consultations régulières ?

Cette proposition du président fraîchement élu ne devrait pas être un cas isolé et celui-ci souhaiterait, d’après ses proches, faire appel au vote du peuple de plus en plus fréquemment. Parmi les sujets qu’il voudrait soumettre à referendum figureraient par exemple l’âge de départ à la retraite (65 ou 70 ans ?), la suppression pour 30 ans ou à vie du RSA, le choix de l’œil droit ou de l’œil gauche pour éborgner les Gilets Jaunes et la date de la mise à mort de Jean-Luc Mélenchon et de Marine Le Pen.

Cette nouvelle façon de procéder n’est pas sans rappeler l’initiative de Nicolas Sarkozy, qui avait souhaité, en fin de mandat, consulter le peuple sur son désir de l’élire président à vie.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Les plus consultés