Connect with us

Société

Un chien juge que l’arrivée des invités est un moment opportun pour lécher son pénis

Provocation puérile, simple réflexe hygiénique ou geste politique ? Nous avons interrogé des proches de Rusty, un bâtard de 3 ans, pour tenter de comprendre son geste.

Publié le

 mar 

S’il n’a pas souhaité s’exprimer, se contentant de bailler et et de remuer la queue en guise de réponse, pour Camille qui vit avec lui depuis 2 ans, il n’y a pas de doute à avoir : Rusty n’est pas coupable « il est victime de ses instincts primaires, il est comme ça. La dernière fois, il a uriné sur un scooter à l’arrêt, alors qu’il y avait un buisson deux mètres plus loin. C’est plus fort que lui, c’est quelqu’un qui n’intellectualise jamais, qui ne se soucie pas du qu’en dira t’on, un peu comme Gérard Depardieu »

Son de cloche un peu différent pour Matthieu, qui s’est occupé personnellement de l’éducation de Rusty lorsqu’il était encore à la S.P.A. « Il n’y a jamais volonté de blesser chez lui. Mais clairement, il veut attirer l’attention. C’est symptomatique des chiens dont je m’occupe qui ont été rejetés, Ils veulent avoir la lumière sur eux : Rusty ne déroge pas à la règle. »

Pour Michel, directeur de recherche au CNRS en comportement canin, l’explication est ailleurs. « Je pense que c’est un acte politique délibéré, une façon de ne pas se conformer, de marquer son indépendance, de s’affranchir de la domination qu’on exerce sur ses congénères. En se léchant le pénis, Rusty nous dit, vous avez beau être maîtres et nous des chiens, nous n’en sommes pas moins libres. » 

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Les plus consultés