Connect with us

Politique

Accusé de viol Damien Abad appelle au respect de son statut de présumé ministre

Le ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées s’est à nouveau exprimé pour clamer son statut de membre du gouvernement.

Publié le

 mar 

En pleine tourmente suite à plusieurs accusations de viol, Damien Abad met en garde contre ceux qui seraient déjà tenté de le considérer comme un ministre déchu. Le ministre affirme qu’il n’hésitera pas à attaquer en justice les auteurs de déclarations qui ne respecteront pas son statut de présumé ministre. « Je serai intransigeant. Je suis avant tout ministre jusqu’à preuve du contraire ». Le nouveau ministre des Solidarités appelle cependant à être traité comme un ministre ordinaire. « Je ne veux pas que mon statut d’homme accusé de viol m’octroie la moindre privilège. Je veux simplement être traité comme n’importe quel ministre » précise-t-il.

Alors que de plus en plus de voix s’élèvent pour réclamer une réaction ferme de la part d’Élisabeth Borne, la Première ministre a réaffirmé son soutien à Damien Abad, affirmant qu’elle ignorait avoir eu connaissance de sa présence au gouvernement au moment des révélations de Médiapart.

By Jean-Luc Hauser – Own work, CC BY-SA 4.0,

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Les plus consultés