Connect with us

Société

La Poste annonce que raconter sa vie au guichet de ses agences devient un service payant

Pour gagner en efficacité et réduire le temps d’attente aux guichets, La Poste annonce qu’il ne sera plus possible de parler de la pluie et du beau temps gratuitement dans ses bureaux.

Publié le

 mar 

C’est une petite révolution qui s’annonce dans les bureaux de Poste dès la rentrée. Le groupe La Poste annonce modifier sa politique d’accueil pour leur proposer un service payant destiné à ses clients qui souhaitent raconter leur vie au guichet. Le groupe a dévoilé une grille tarifaire de son nouveau service. Dès le 1er septembre, sera facturée 12€ la minute toute remarque sur la météo, le trafic routier ou la conjoncture économique, 16€ toute anecdote de vacances et 18€ tout aphorisme concernant la famille ou le gouvernement.

Selon son PDG Philippe Wahl, le groupe La Poste évolue pour continuer à remplir la mission qu’elle mène depuis toujours : proposer un service de proximité basé sur la convivialité et le lien social. « Pour certains de nos clients, nos agents sont les seuls interlocuteurs qu’ils vont croiser au cours de leur journée. Il est donc indispensable de leur proposer des professionnels spécialement formés et capables de proposer une conversation sans intérêt de qualité » peut-on lire dans le communiqué de presse du groupe.

Le groupe devrait également proposer un service d’abonnement permettant à ses clients de pouvoir se plaindre en illimité en utilisant des phrases prédéfinies comme « de mon temps, ça ne se passait pas comme ça », « le respect se perd de nos jours », « Un sou c’est un sou. Hein, c’est pas vrai ? »

Image par Ganossi de Pixabay

Les plus consultés