[Archive] [Analyse] Pourquoi mai 2012 n’est pas mai 1981

1 Publié le 30/07/2012 par La Rédaction

Publié initialement en mai dernier, Le Gorafi s’interrogeait sur cette question cruciale, est ce que mai 2012 est il un nouveau mai 1981? L’élection de François Hollande a levé un parallèle inévitable avec l’autre élection, celle de François Mitterrand en 1981. Pour autant, peut on penser que mai 2012 et mai 1981 se ressemblent? Pas […]

Publié initialement en mai dernier, Le Gorafi s’interrogeait sur cette question cruciale, est ce que mai 2012 est il un nouveau mai 1981?

L’élection de François Hollande a levé un parallèle inévitable avec l’autre élection, celle de François Mitterrand en 1981. Pour autant, peut on penser que mai 2012 et mai 1981 se ressemblent? Pas vraiment répondent les spécialistes.

Un calendrier différent

Les spécialistes sont unanimes là dessus, le premier point de différence est une différence de calendrier. En effet mai 2012 se place plus de 31 ans après mai 1981, il est donc postérieur dans le temps et ne peut pas être similaire. « Beaucoup de gens font l’erreur mais si vous regardez attentivement, on voit clairement que « 2012 » et « 1981 » ne sont pas pareils, ce sont deux séries de chiffres complètement différentes« .

De même si on essayait de superposer les deux dates ça créerait plusieurs complications. D’abord, porter deux calendriers muraux est particulièrement malaisé dans les transports en commun. Ensuite, à vouloir à tout prix se fixer sur « mai 1981 » en lieu et place de « mai 2012 » on arriverait à des situations dramatiques « On pourrait ainsi rater un très grand nombre de rendez vous, d’anniversaires, de fêtes. De plus les gens ne comprendraient pas pourquoi on s’obstine à vivre en mai 1981 et non en mai 2012. Sortir dans la rue avec les vêtements de l’époque vous exposerait à un vif ridicule »

Des noms différents

L’autre différence est plus subtile et plus « insidieuse ». Elle se niche dans la différence entre les noms de François Hollande et François Mitterrand. « Difficile de confondre les deux, et pourtant on a eu quelques cas » explique ce spécialiste. « Mais c’est une excellente méthode pour deviner à quelle époque on se trouve, il suffit de regarder le nom de famille du candidat et vous serez fixés. »

Voilà pourquoi mai 1981 et mai 2012 n’ont strictement rien à voir et l’attachement de la gauche à vouloir faire revivre cette époque au travers d’une nostalgie passéiste est dangereux pour la France et pour les mois à venir.

Publicité
Publicité