Atteint d’un rhume, il apprend qu’il n’a plus que 70 ans à vivre

58 Publié le 28/09/2015 par La Rédaction

“C’est le genre d’histoire qui n’arrive qu’aux autres”. C’est ce que pensait Jérémie, 22 ans, il y a quelques jours à peine avant que son destin ne bascule. Cet étudiant en architecture, originaire de Versailles, en banlieue parisienne, entame sa journée comme n’importe quelle autre lorsqu’il est pris de toussotements et sent sa gorge un peu enrouée. Il se rend alors chez le médecin pour ce qu’il pense être une banale consultation, et la nouvelle tombe brutalement : il s’agit d’un rhume, de type “non viral”, l’un des moins graves. Il ne lui reste que 70 ans à vivre.

 

“J’ai immédiatement reconnu les symptômes” raconte Daniel Vrieux, son médecin traitant depuis toujours. “Je voulais être sûr, alors j’ai fait des examens approfondis. Je lui ai demandé de faire “Aaaah” avec une cuillère dans la bouche. Puis, j’ai pris un marteau en plastique et j’ai tapé sur son genou car ça fait pro. Ça a confirmé mon diagnostic : il s’agissait bien d’un rhume. De type non viral, l’un des moins graves.“ explique-t-il fatalement.

Jérémie n’a d’autre choix que d’accuser le coup : “On n’est jamais préparé pour ces choses-là. On se lève un matin et on apprend qu’on n’a plus que 70 ans à vivre, “75 tout au plus” d’après les mots du médecin. Je rêvais de terminer le mode solo de Call Of Duty, ou d’oser les potatoes à la place des frites au McDo… Et puis j’avais un anniversaire demain soir. Je ne sais même pas si c’est encore possible…” confie-t-il sous le coup de l’émotion.

“La vie est courte”

Le combat commence alors pour Jérémie. Malgré sa condition et le traitement lourd qu’il subit – 3 comprimés d’ibuprofène et du sirop pour la toux matin, midi et soir, pendant 8 jours – le jeune homme parvient encore à relativiser : “D’après Doctissimo, j’avais tous les symptômes de la lèpre, de la grossesse, ou pire d’une entorse au genou.” révèle-t-il. “J’ai compris que la vie est courte et je veux en profiter pleinement”. Un témoignage émouvant qui donne à méditer.

Le Ministère de la Santé rappelle que le rhume touche chaque année des millions de Français et met en garde contre les tentations d’automédication qui consisteraient à dormir, ou simplement à se reposer, sans avoir consulté un médecin. Une pratique désastreuse, puisqu’elle aurait causé, en 2014, plus de 8 millions d’euros de pertes pour l’industrie pharmaceutique ainsi que pour les fabricants de tisanes Détox “Bio”.

Publicité
Publicité