Le DRH du coin décide de se déplacer uniquement en Parkour au bureau

28 Publié le 15/03/2016 par La Rédaction

Initiative plutôt sympathique qu’a eue Michel Marracini, directeur des ressources humaines dans une société de courtage. Ce cadre de 43 ans, passionné de sport, ne se déplace plus qu’à l’aide de figures acrobatiques, sautant par dessus les bureaux, et s’accrochant aux nombreux plafonniers présents dans les locaux.

 

Le Parkour c’est l’art de se déplacer dans tous type d’environnement notamment en milieu urbain. Une discipline popularisée au cours des années 90 avec les Yamakasi et que Michel Marracini a décidé d’adopter pour ses déplacements au bureau.

Saut de détente jusqu’à la machine à café, passage « en barrière » de la photocopieuse du 2e et autres roulades en sortant de l’ascenseur, tout y est. Celui qui souffle le chaud et le froid au sein de la société « LIRCANFOP » enchaîne les techniques de base du Parkour dès son arrivée au travail vers midi.

Michel Marracini assure avoir entamé cette démarche pour insuffler « dynamisme et jeunesse » 

à son entreprise : « C’est moderne et ça entretient. De plus ça permet de mieux gérer des situations parfois difficiles. Par exemple ce matin je devais annoncer à un courtier son licenciement pour faute grave. Et bien je suis rentré dans son bureau sur un salto. J’ai dit « Thierry, t’es viré ! » puis je suis ressorti avec un appui sur le mur. Ça nous a permis de ne pas créer d’esclandre totalement contre-productive. » raconte le DRH.

Un octogone dans l’aire de détente



Le responsable des ressources humaines ne compte pas s’arrêter là. « Je vais faire installer une cage de free-fight dans la cafet’ pour les salariés qui souhaitent décompresser entre deux phases de travail. C’est moderne et ça entretient » assure Michel Marracini avant de se briser la nuque sur le sol après un saut périlleux depuis le haut de l’armoire à fournitures.

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité

28 avis éclairés

143

runningman 17/03/2016

La version SDF est pas mal aussi et elle fait de plus en plus d’adeptes….

141

Borniol 15/03/2016

Aujourd’hui fête au bureau.
j’ai encore beaucoup bu mais pour une fois j’ai pas pris la voiture après !
C’est la première fois que je conduisais un bus par contre !

96

P.Ysbas 15/03/2016

… »Le parkour…une discipline popularisée au cours des années 90 avec les Yamakasi »…

Depuis, les Yakafaucons ont pris la relève !

    136

    Marlon Branlo 15/03/2016

    Les Yakafaucons, aussi connus sous le nom d’éditocrates ou experts : espèce animale invasive que l’on retrouve dans tous les médias

      132

      King Julian 15/03/2016

      Toujours à asséner leurs avis éclairés ! Pouah ! Il parait que Karl Lactaire sera chez Calvi (si !…un chauve honteux) ce soir, à « C’est dans l’air ». Le thème de l’émission : Esclavage incompris.

165

Karl Lactaire 15/03/2016

Je suis le seul à le trouver très très con ce Michel Marracini ? Non, parce que là on a quand même un champion…
Non ? Je suis à deux doigts de vous livrer sa bio intégrale (et c’est pas brillant).

    120

    B.Samet 15/03/2016

    Oui, on veut bien son parkour intégral.

      148

      Karl Lactaire 15/03/2016

      Bon d’accord :
      Fils putatif d’une dame-pipi et d’un de ses clients prostatiques de passage, Michel Marracini est originaire des Hauts-de-France. Comme souvent dans ces contrées arriérées, il a connu une jeunesse difficile, partagée entre les attouchements d’un père libidineux et les corrections appuyées d’une mère alcoolique.
      Déscolarisé dès ses quatorze ans, Michel a d’abord vécu de petits boulots ingrats et de larcins ordinaires. Ses mauvaises fréquentations (dans le milieu de la politique, notamment) lui ont permis d’obtenir un poste de factotum d’un navire marchand guinéen dans lequel il servait aussi de sac à foutre à un équipage de marins angolais. On le verra également à Konakry, comme laveur de chiottes à la Turque dans un arrière bouge pour marins en goguette, une vocation héritée de sa génitrice. De ce séjour africain, Michel reviendra bardé de faux diplômes et fort d’un goût prononcé pour le sport conforté, en endurance et en agilité, par ses galipettes quotidiennes au service de matelots en rut.
      De retour en France, nanti d’un mauvais faux-master en gestion des ressources humaines, Michel gravira progressivement les quelques échelons d’une misérable petite entreprise jusquà en devenir le DRH.
      Minable, inculte mais sportif, Michel sera donc mort comme il a vécu : en vrai gros con.

          117

          King Julian 15/03/2016

          Tout s’explique. 😄

          123

          JB 15/03/2016

          Ouais. Enfin, tout çà n’explique pas d’où lui vient son goût prononcé pour le parkour …

          120

          social-traître 15/03/2016

          Sachez Monsieur Karl, que je m’oppose de toutes mes forces à cette violence morale…..

        134

        B.Samet 15/03/2016

        Merci, on comprend mieux ainsi son goût immodéré pour les galipettes en tous genres.

        140

        Belle Lurette 15/03/2016

        Je salue le retour du rabouilleur , du tertiaire cette fois : bravo , Karl .
        Mais je ne comprends pas cette tendresse que l’on sent chez vous pour Michel , qui menace parfois de faire virer ce récit au conte de fées . Heureusement que le principe de réalité le rattrape …

    126

    JB 15/03/2016

    Non, moi aussi je le trouve très con.
    Mais j’ai mis çà sur le compte de sa constipation passagère (voir infra.).

    129

    social-traître 15/03/2016

    Non je le trouve très « DRH » pour ma part, il les représente assez bien.

122

S.Ange 15/03/2016

Le parkour c’est efficace pour lutter contre le chômage : et hop, un poste de DRH qui se libère !

110

Vladimir Illitch Oulianov 15/03/2016

De toute façon il n’a que ça à foutre ce social-traître parasite d’entreprise ; Depuis que c’est un gouvernement de gauche qui a décidé de faire exploiter à mort les masses laborieuses. Je t’enverrais tout ça à l’APEC, moi. On en reparle le 31.

124

Pétruss 15/03/2016

Ah je comprends mieux pourquoi je n’ai pas été retenu quand un DRH m’a demandé : quel est votre « parkour » ? (J’étais resté tranquillement assis sur mon fauteuil).

    111

    bec 15/03/2016

    Sinon son entreprise risque de devoir payer des sommes démentes pour compenser sa maladie professionnelle!

    131

    Zaratoustralala 15/03/2016

    ça ressemble + à un AT qu’à une maladie pro.. mais bon, c’est de l’ordre du détail…

120

social-traître 15/03/2016

Pour ce genre de garçon, il y a aussi le pain court, dans sa gueule !
Sans vouloir prôner une quelconque violence, entendons nous bien !

130

King Julian 15/03/2016

Chacun son truc. À mon Taf, c’est l’enculade qui est à la mode.

140

JB 15/03/2016

Bizarre ce mec.
Il devrait peut être aller faire caca.

    114

    Borniol 15/03/2016

    M’enfin, on vous a pas dit que sur le Goraf’ c’est des fakes…

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *