Le DRH du coin décide de se déplacer uniquement en Parkour au bureau

28 Publié le 15/03/2016 par La Rédaction

Initiative plutôt sympathique qu’a eue Michel Marracini, directeur des ressources humaines dans une société de courtage. Ce cadre de 43 ans, passionné de sport, ne se déplace plus qu’à l’aide de figures acrobatiques, sautant par dessus les bureaux, et s’accrochant aux nombreux plafonniers présents dans les locaux.

 

Le Parkour c’est l’art de se déplacer dans tous type d’environnement notamment en milieu urbain. Une discipline popularisée au cours des années 90 avec les Yamakasi et que Michel Marracini a décidé d’adopter pour ses déplacements au bureau.

Saut de détente jusqu’à la machine à café, passage « en barrière » de la photocopieuse du 2e et autres roulades en sortant de l’ascenseur, tout y est. Celui qui souffle le chaud et le froid au sein de la société « LIRCANFOP » enchaîne les techniques de base du Parkour dès son arrivée au travail vers midi.

Michel Marracini assure avoir entamé cette démarche pour insuffler « dynamisme et jeunesse » 

à son entreprise : « C’est moderne et ça entretient. De plus ça permet de mieux gérer des situations parfois difficiles. Par exemple ce matin je devais annoncer à un courtier son licenciement pour faute grave. Et bien je suis rentré dans son bureau sur un salto. J’ai dit « Thierry, t’es viré ! » puis je suis ressorti avec un appui sur le mur. Ça nous a permis de ne pas créer d’esclandre totalement contre-productive. » raconte le DRH.

Un octogone dans l’aire de détente



Le responsable des ressources humaines ne compte pas s’arrêter là. « Je vais faire installer une cage de free-fight dans la cafet’ pour les salariés qui souhaitent décompresser entre deux phases de travail. C’est moderne et ça entretient » assure Michel Marracini avant de se briser la nuque sur le sol après un saut périlleux depuis le haut de l’armoire à fournitures.

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité