Fête foraine : il est heureux d’avoir dépensé 30 euros pour repartir avec une peluche à 5 euros

44 Publié le 16/03/2016 par La Rédaction

« Les bonheurs les plus simples sont souvent les meilleurs » dit le proverbe. C’est ce que nous a confirmé Nicolas, 33 ans, samedi soir lorsqu’à la fête foraine, il a explosé de joie après avoir dépensé 30 euros pour repartir avec une peluche à 5 euros. Témoignage.

 

« C’était un samedi soir et je voulais faire plaisir à ma chérie en sortant un peu. Coup de chance, le centre ville était en ébullition grâce à la fête foraine Je gagne le SMIC depuis maintenant presque 10 ans ce qui me permet d’avoir un petit peu d’économie pour me faire plaisir de temps en temps. On est monté dans la Laguna pour s’y rendre au plus vite. La soirée commençait bien, Rire et Chansons diffusait les meilleurs canulars de Jean-Yves Lafesse et ma chérie avait mis ses belles bottines blanches », nous raconte Nicolas, des étoiles dans les yeux.

Le pompier du Mans continue son récit tout en descendant une Kronembourg : « Arrivé sur le champ de foire, j’ai été émerveillé. Toutes ces lumières, tous ces manèges, ces enfants qui crient, ces sourires sur les visages des gens, c’était magnifique. Il en faut vraiment peu pour être heureux. Et encore, j‘étais loin d’imaginer ce qui allait m’arriver. Sur le chemin ma femme m’a donné un grand coup dans l’épaule pour me montrer une peluche géante d’un Minion. Coup de chance, c’était au stand de tir à la carabine. Je sais que c’est mal vu de dire ça, mais j’aime les armes, je trouve ça beau, viril, ça me donne l’impression d’être celui que j’ai toujours admiré : Chuck Norris. J’ai alors demandé des jetons. ».

Notre héros du jour ne s’arrête plus et continue de nous livrer son histoire : « Il m’a fallu quand même six essais pour gagner le gros lot que ma moitié voulait absolument. Ça fait beaucoup pour une peluche qui ne coûte que 5 euros dans le commerce, mais mon honneur était en jeu, et surtout je voulais combler l’amour de ma vie. C’était NOTRE soirée. Je ne vous cache pas qu’il a été dur de m’arrêter car avec quelques jetons en plus j’aurais pu gagner de superbes jantes de voitures et des faux parfums Dior. Je me suis mis à rêver, mais je n’ai pas voulu être trop gourmand ».

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité