Areva accusée d’utiliser des boites d’œufs non réglementaires pour construire l’EPR de Flamanville

62 Publié le 11/05/2016 par La Rédaction

Nouveau coup dur pour l’entreprise chargée de la construction de la centrale nucléaire nouvelle génération de Flamanville après la fuite d’un rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) soulignant l’utilisation de boite d’œufs en carton non-réglementaires comme matériaux de construction.

D’après le rapport, la majorité des boites d’œufs censées consolider le dôme et la cuve du réacteur de l’EPR présentent un défaut de fabrication. “Nous nous sommes rendu compte que les boîtes d’oeufs supportent assez mal l’aspect humide de la pluie, surtout dans cette région” explique un technicien. Pire encore, le rapport met en lumière l’utilisation d’un fil de pêche de mauvaise qualité pour lier les boites entre elles et consolider la structure. Alors que le chantier accuse déjà un retard de plusieurs années, EDF et Areva envisagent d’utiliser un stock de palettes en bois récupéré sur le parking d’un supermarché à proximité pour terminer dans les temps.

Photo: Par Ji-Elle — Travail personnel, Domaine public, 

Le Gorafi a besoin de vous !

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité