Florange : Les employés émus aux larmes par les difficultés actuelles de François Hollande

22 Publié le 18/10/2016 par La Rédaction

Florange : Plusieurs ouvriers de l’usine ArcelorMittal n’ont pas pu retenir leurs larmes hier lors de la visite du chef de l’Etat pour défendre le bilan de son quinquennat et ont éclaté en sanglots pendant son discours. Récit.

L’événement s’est produit juste après que le président de la République a expliqué son combat contre la finance et contre le chômage et qu’il a évoqué la peine qu’il a ressentie lors de la fermeture des hauts fourneaux. Deux ou trois employés ont commencé à verser quelques larmes et s’en est suivie une réaction en chaîne. « Il était très sincère et très émouvant, ça a dû être quelque chose de terrible pour lui de ne pas pouvoir tenir sa promesse » a réagi un ouvrier qui avait du mal à reprendre sa respiration.

« Continuer à travailler comme il le fait, sans aucune garantie d’être prolongé, c’est à la fois très dur et vraiment admirable » a confié un autre tandis qu’un troisième déclarait « continuer à se lever le matin quand les gens pour qui vous travaillez ne sont jamais contents de votre travail, qu’ils vous demandent sans cesse des comptes et vous critiquent, c’est presque du harcèlement moral : on est tous avec lui et on espère qu’il va s’en remettre ».

De son côté, François Hollande, ragaillardi par sa visite, a promis qu’il serait « de plus en plus affecté de continuer à décevoir les Français ».

Publicité
Publicité