Les Français proposent de remonter le temps jusqu’en 2012 pour voir exactement où ça a merdé

64 Publié le 29/11/2016 par La Rédaction
billyhoiler

Alors que les premiers sondages du premier tour de l’élection présidentielle 2017 commencent à sortir, de nombreux Français sont effrayés de se rendre compte qu’ils pourraient se retrouver à choisir entre Marine Le Pen et François Fillon. De fait, des dizaines de Françaises et de Français demandent à ce qu’on remonte dans le temps pour comprendre dans quel merdier on s’est foutu. Analyse.

 

« Non mais là y’a une couille quelque part » commente Dima en regardant les dernières infos. « Je comprends pas comment on a élu Hollande en 2012 et comment on en arrive à ça en 2016, c’est quoi qu’on a raté? » se demande-t-elle. Comme elle, des milliers de Français cherchent à comprendre ce qui a merdé et où ça a merdé. « Il faut qu’on revienne à 2012, genre septembre. Ou après. Il y a forcément un truc qu’on a loupé quelque part » ajoute pour sa part Dylan, 31 ans. « Il faudrait construire une machine à remonter le temps, on demande à un cobaye d’aller prévenir les gens en 2012 qu’en 2017 c’est la merde, peut-être que ça permettra de modifier notre timeline » intervient Claude, fonctionnaire.

Pour les experts, le choix de remonter le temps reste le seul en l’état de pouvoir sauver ce qui peut encore l’être. « Nous avons examiné toutes les conséquences possibles pour 2017 et selon toute évidence, c’est la megagigamerde, on n’a pas le choix, il faut repartir  en arrière» estime-t-on au CNRS, précisant que tous les scientifiques disponibles travaillaient sur ce projet. « On teste tout. On va peut-être occasionner des dégâts dans des dimensions parallèles, ouvrir des portails sur des univers-miroirs, mais franchement, au point où on en est, il faut tout tenter » souligne un technicien en branchant des électrodes un peu partout au hasard et en actionnant un levier.

Dans l’immédiat, d’autres Français voyageaient mentalement dans leur tête, tentant de se rappeler quel événement leur avait paru significatif et qui indiquerait la supermegamerde vers laquelle on se dirige. « J’ai peur que ça soit plus loin que 2012. Je pense que c’était la merde avant et que ça va être encore plus la merde après » constate une jeune fille en se mettant en position latérale de sécurité sous sa table pour les 8 prochains mois.

Publicité
Publicité