Ségolène Royal: « la faible présence de touristes en Antarctique prouve qu’il s’agit bien d’une dictature »

87 Publié le 08/12/2016 par La Rédaction
Lucezn

Après avoir de nouveau défendu le régime cubain à l’Assemblée Nationale, Ségolène Royal a tenu à alerter la communauté internationale sur la faible présence de touristes en Antarctique, signe selon elle de la présence avérée d’une dictature.

 

« La faible présence de touristes en Antarctique prouve qu’il s’agit bien d’une dictature » a affirmé Ségolène Royal après avoir défendu le régime démocratique de Fidel Castro. « Il y a toujours du positif et du négatif dans les histoires. Et ce n’est pas parce que l’Antarctique offre de beaux paysages qu’il faut fermer les yeux sur son non-respect des droits de l’homme » a poursuivi la ministre. A ceux qui lui faisaient remarquer qu’il n’y avait pas de « liste de prisonniers politiques » en Antarctique, elle a répliqué sèchement : « Il n’y a pas de prisons non plus, alors, je vous le demande : que deviennent ceux qui ne respectent pas la loi ? Votre naïveté est confondante ! ».

« Où sont les industries en Antarctique ? Que fait-on contre le chômage ? » s’est emportée Ségolène Royal. Puis celle-ci d’ajouter « Et je ne parle même pas de la nourriture : aucun supermarché ni même de tickets de rationnement comme à la grande époque de ce paradis démocratique qu’est Cuba ! » a-t-elle lancé à ses détracteurs avant de conclure : « Au lieu d’essayer de créer de la polémique sur du vide, vous feriez mieux de vous attaquer à ces vraies dictatures ! Afin qu’un jour elles puissent ressembler à de véritables Républiques. Comme celle du Yémen, par exemple. »

Publicité
Publicité