Crédits ECTS : les jeunes partis en Syrie pourront désormais bénéficier d’une équivalence

15 Publié le 15/02/2017 par La Rédaction
© jcarillet
© jcarillet

La ministre de l’éducation avait fait de la prévention de la radicalisation à l’école son cheval de bataille. Elle est passée à la vitesse supérieure en s’attaquant au problème des jeunes partis combattre en Syrie. Ils pourront désormais bénéficier d’un système d’équivalence leur permettant d’accumuler des crédits ECTS pour pouvoir entrer directement en master.

 

Validation des Acquis de l’Expérience

Pour Stéphane Kleber, président de l’Université Paris 8, l’objectif est d’ouvrir aux anciens djihadistes le dispositif de Validation des Acquis de l’Expérience. « Si on prend par exemple le cas d’un jeune qui se retrouve à la tête d’une brigade djihadiste à Rakka. il va devoir gérer ses hommes, veiller à l’approvisionnement des munitions, piloter les attaques à la voiture piégée. Ce sont des compétences qui correspondent au contenu d’un module universitaire de Logistique et Management des Flux. Soit 6 crédits ECTS. »

Pour Mme Vallaud-Belkacem, c’est un message fort adressé à la jeunesse française qui est aujourd’hui de plus en plus tentée par l’expérience universitaire à l’étranger ou le djihad. « Cette mesure vise à renforcer l’attractivité des universités françaises. Elle vient compléter d’autres dispositifs antérieurs qui ont déjà fait leur preuve, comme les réductions dans les transports en commun ou le deuxième burger offert chez Quick. »

Une expérience pilote menée par HEC

Ce n’est pas la première fois qu’un tel système d’équivalence est mis en place. Ce dispositif s’inspire en effet d’une expérience pilote conduite à HEC Paris entre 2001 et 2013. L’école de management avait ainsi ouvert l’accès de son Mastère Spécialisé Finance aux étudiants pouvant attester d’au moins deux ans d’activité dans le secteur du grand banditisme.

Publicité

15 avis éclairés

39

PoToVo 16/02/2017

Bientôt les entreprises françaises proposeront des VIE (volontariat islamique extrémiste) en état islamique.

« Mise en place d’un système de distribution de munitions »

45

Sanglier intrépide 15/02/2017

Quand Taubira disait qu’il fallait comprendre le jeune qui part en Syrie, je ne savais pas qu’elle parlait de sa langue.

40

JP TETACLAK 15/02/2017

 » Faites péter un Master sur les Champs, recevez un Mastere sur le champ. « 

34

echec-et-maths 15/02/2017

En même temps ils l’ont bien mérité pour services rendu à la nation et à l’OTAN…

39

jean bec 15/02/2017

Vous oubliez la signature de l’entrée de l’Etat islamique dans le programme Erasmus . les jeunes djidahistes pourront venir contaminer les universités europeennes, tandis que les jeunes eropéens pourront parfaire leur fondamentaismeen “immersion totale” avec les troupes de l’E.I.à la fin de leur stage, il recevront leur “greencard” pour teriner leur formation chez Trump.

38

JPH 15/02/2017

Faut quand même que normalement les « jeunes partis en Syrie » ne reviennent pas. Ils restent sur place et y font de vieux os pour l’éternité.

45

Udet 15/02/2017

Heureusement que les 72 cierges sont équivalents aux 72 vierges. Il faut bien ça pour que ça rentre.

    37

    jean bec 15/02/2017

    La Police de Bobigny, n’en a pas eu besoind de 72 pourfaire son affaire à Théo, mais par contre ils ont eu droit aux 72 vierges.

39

Hum 15/02/2017

C’est Valérie Damidot qui a refait l’appart ?

    54

    Pie VII, à Rome 15/02/2017

    C’est à mi-chemin entre le style art des crocs et la déstructuration cubiste.

    41

    Photo73 15/02/2017

    on dit plutôt défait, pas refait vu la photo (économie de matériaux).
    A noter que les journalistes se basent aussi sur des faits. Des vrais.

35

Photo73 15/02/2017

Il faut encourager toutes les start-up, surtout quand ça ne fonctionne pas et qu’il faille se reconvertir.
Initiative, accompagnement, réalisation.

37

Général BOL 15/02/2017

Et voilà, encore les jeunes avantagés et toujours rien pour les quinquas !

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *