Emmanuel Macron « Je ne partage pas les idées de Cthulhu mais je pense qu’il est nécessaire de parler avec lui »

91 Publié le 17/02/2017 par La Rédaction

Paris – Le candidat à la présidentielle qui a le vent en poupe doit faire face à de sérieuses critiques. En effet, celui-ci a reconnu avoir eu des contacts et avoir discuté avec la Manif pour Tous ou Eric Zemmour. Mais c’est surtout sa rencontre avec Cthulhu, Grand Ancien, qui fait polémique. Reportage.

Emmanuel Macron l’assure, il ne veut ni cliver ni diviser. « Ma rencontre avec M. Cthulhu est aussi une volonté de mieux comprendre cette France délaissée, la France de la cosmogonie et des abysses », a-t-il assuré au Nouvel Obs. « Notre entretien a été très cordial, nous avons discuté de sujets comme les différents types de malédictions ou l’émergence des forces élémentaires ». Critiqué pour cette volonté d’élargir les bases de son électorat, Emmanuel Macron réplique que tous les autres candidats ont été approchés pour une rencontre informelle et qu’il l’a accepté. « Je vous rappelle que R’lyeh n’est qu’à quelques milliers de kilomètres des terres australes françaises, M. Cthulhu est donc un partenaire important dans cette zone ». De son côté M. Cthulhu a refusé de s’expliquer plus longuement sur ses accointances avec M. Macron. « Wgah’nagl fhtagn, n’ghayar n’gha y’hah », a-t-il répondu dans un communiqué.

Publicité
Publicité