François Bayrou sur son rapprochement avec Macron : « c’est mon devoir en tant que futur Premier ministre »

68 Publié le 23/02/2017 par La Rédaction
©Guermonprez

François Bayrou a accepté de revenir, ce matin, sur les raisons qui l’ont poussé à se rallier au candidat d’ « En marche ». Pour lui, cela ne fait aucun doute : il fallait prendre cette décision en tant que futur chef du gouvernement.

« Un homme politique digne de ce nom doit savoir renoncer à ses ambitions personnelles et prendre des décisions courageuses, c’est mon devoir en tant que futur Premier ministre», a déclaré François Bayrou avant d’allumer un gros cigare cubain. « Contrairement à ce que certains prétendent, ma seule motivation est le bien de la France, je n’ai négocié avec M. Macron aucune contrepartie à mon soutien », a-t-il ensuite précisé, coupant court aux rumeurs selon lesquelles il aurait rallié le candidat d’ « En marche » en échange de l’organisation d’un événement culturel à Pau d’ici 2022.

“La politique, ce n’est pas tout!”

« Il faut arrêter de penser qu’il n’y a que l’élection présidentielle de 2017 dans la vie et il ne faut pas oublier qu’il y a aussi celle de 2022 », a-t-il ensuite ajouté, tout en envoyant quelques textos à plusieurs proches pour commencer à préparer les Législatives. Enfin, le président du Modem a conclu l’entretien par cette phrase sibylline : « La politique, ce n’est pas tout ! » avant de rejoindre une limousine arborant un logo Rotschild.

Publicité
Publicité