Emmanuel Macron reçoit la visite de son lui du futur le suppliant de détruire son programme pour sauver l’humanité

72 Publié le 22/03/2017 par La Rédaction

Paris – Alors qu’il était assis à son bureau de la tour Montparnasse, Emmanuel Macron a eu la surprise de voir apparaître son double du futur. Celui-ci l’aurait supplié de détruire et jeter toutes les preuves de son programme électoral « pour la sauvegarde de la race humaine ». Reportage.

« Écoute-moi, il faut que tu m’écoutes, notre programme est trop dangereux », aurait hurlé l’apparition au travers d’un portail lumineux qui s’était ouvert au milieu de son bureau. Selon plusieurs témoins, l’homme qui apparaissait au travers de ce portail ressemblait trait pour trait à Emmanuel Macron, mais en plus âgé, habillé de pièces de cuir et portant un fusil réalisé avec des pièces de caddies de supermarché. Dans un premier temps, M. Macron se serait jeté sous une table pour échapper à l’apparition avant de se reprendre.

« Je viens de l’an 2019 après la chute de New-York », reprend le Emmanuel Macron du futur. « Nous avons été élus mais, hélas, personne ne pouvait prévoir que notre programme pouvait être aussi dangereux. En quelques mois, la moitié de la population a été décimée. Nous vivons sous terre, nous luttons contre les machines, les virus et les lecteurs survivants de Valeurs Actuelles », ajoute-t-il en allumant un cigare. « Le seul moyen d’empêcher tout cela est de supprimer ton programme. Tout est de notre faute tu entends, TOUT CELA EST À CAUSE DE NOTRE PROJET », hurle Emmanuel Macron en tenant Emmanuel Macron par son col de chemise.

« Mais, si tu détruis mon programme, je ne serai jamais élu !! », supplie à genoux Emmanuel Macron en larmes. « Tout cela pour rien ! ». Le visiteur du futur lui montre alors les cicatrices et brûlures des combats, le doigt perdu lors de la bataille dite de « Néo-Austerlitz ». » « Tu ne pourras pas supporter ce que j’ai vécu. C’est trop dur ! ». Puis, avant de repartir, il menace : « Nous autres survivants comptons sur toi, si tu ne fais rien, je reviendrais alors moi-même me supprimer ! », lance -t-il en repartant en 2019, tandis que se referme le portail spatio-temporel.

Publicité
Publicité