Éducation nationale : faute de moyens, les élèves devront s’auto-disséquer en cours de SVT

63 Publié le 17/07/2017 par La Rédaction
© Kali Nine LLC
© Kali Nine LLC

La rentrée de l’Éducation nationale risque une nouvelle fois de faire parler, car les petits budgets obligeront les élèves de SVT à s’auto-disséquer.

 

« C’est regrettable, mais il faut faire avec, car les dissections restent au programme », s’alarme Marine Heurtault, professeur de SVT au collège, désolée de contraindre ses élèves à un exercice des plus difficiles : s’auto-disséquer. « Ça fait déjà 4 ans que, par manque d’argent, on dissèque avec des couteaux de cantine et du fil dentaire… là c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase ».

Un directeur d’école, M. Lifar, se veut moins pessimiste : « Certes, le budget est réduit pour les matières scientifiques. En revanche, le ministère offre une rallonge pour les réfectoires. Ce qui permettra par exemple à notre cantine d’enfin servir du cordon bleu contenant de la vraie viande, et non pas des résidus de cartilage animal comme c’est le cas depuis des années ».

Le ministre de l’Education, Jean-Michel Blanquer, préfère mettre en avant les avantages de ce changement de fonctionnement : « Ça permettra aux élèves de se dépasser ! Cette semaine, le meilleur élève d’une classe dans laquelle nous avons testé ce processus s’est lui-même retiré l’appendice ! C’est formidable ».

Publicité

63 avis éclairés

27

ouvrage.net 18/07/2017

tiens le petit avec son crayon regardes un peu trop la maîtresse, je ne sais pas si il a commencé a avoir une demie molle…

Futur président? comme macroun rothCHILD

22

Myoclonie Phrénoglottique 17/07/2017

*auto-VIVIséquer !

39

ribouldingue 17/07/2017

L’éducation Nationale n’arrête pas le progrès pour faire des économies. Dans l’E.N, il ne faut surtout pas être victime d’un accident de travail sinon vous vous retrouvez sans salaire, et de surcroît avec un contentieux au cul pour vous faire fermer votre gueule. Ils sont très forts dans ce genre de méthodes qui fait plutôt penser à une autre époque des années sombres de notre histoire. Pour exemple, essayez de vivre 7 ans sans ressource. Pour faire reconnaître un AT sans ressource, c’est un vrai parcours du combattant, puisque vous n’avez pas le droit de toucher au RSA, vous ne pouvez pas toucher non plus des indemnités en maladie. Logique, soit vous êtes malade et c’est la CPAM qui paye, soit vous êtes accidenté et c’est l’employeur qui paye. Quant au RSA, il faut être inscrit comme demandeur d’emploi. La seule issue que l’E.N vous offre est: la retraite anticipée pour longue maladie, c’est une retraite amputée au prorata des années passées en maladie. Tandis qu’en AT c’est une retraite pleine. Et puis la retraite en longue maladie ça les dégages de toutes responsabilités en se débarrassant du bébé avec l’eau du bain. La deuxième solution que l’E.N offre est : Que vous demandiez votre démission avec la perte de votre retraite de fonctionnaire. De votre côté il ne vous reste plus que la plainte auprès du doyen des juges d’instruction. C’est une procédure longue et onéreuse. Ça, l’E.N le sait, c’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle agit ainsi. Et puis, l’E.N est truffée de chefs qui se tapent la cloche dans les bureaux et passent leurs journées à donner des ordres aux catégories C, ils n’ont que ça à foutre, en plus ils sont payés pour le faire; tout en sachant qu’ils ne disposent d’aucune compétence technique. Demander à un gratte papier comment changer une ampoule, il va vous faire un beau dessin. Par contre, il ne vous expliquera pas qu’en touchant les fils vous risquez de vous électrocuter. Normal il ne le sait pas et c’est le cadet de ses soucis. En clair, c’est une bande de bons à rien, d’irresponsables, et d’incapables. Remercions l’Éducation Nationale pour son sens des responsabilités.

    26

    King Julian 17/07/2017

    Pourquoi on arrête pas de marteler qu’il faut manger au moins 5 fruits et légumes à ton avis ?

      26

      Gti 17/07/2017

      Bah s’il le faut la lampe adhère ! MDRRRR

        26

        Gros Tonio 18/07/2017

        Dans la Drôme adhère ?

    36

    Alex Kuzbidon 17/07/2017

    Ce n’est pas propre à l’E.N, toutes les administration réagissent comme ça et le privé n’est pas en reste.
    C’est pas mieux dans le BTP et les accidents du travail y sont infiniment plus fréquents et généralement beaucoup plus graves que dans l’E.N. Et sans aucun statut protecteur ni syndicat aussi intégré au système que dans l’E.N.

      26

      Maître Folace 17/07/2017

      Oh dans le bâtiment, c’est plus simple l’accident du travail: une plaque d’égout, 10 tonnes de béton et on n’en parle plus.

33

JMARC 17/07/2017

…………..et effectivement, mon matériel technique m’as permis d’isoler la tof et de la zoomer X1200, (je n’ai pas un ordinateur de merde comme la plupart d’entre vous) et on voit bien LE BLANC a gauche entrain de se masturber en regardant sa proff, regardez ses mains……………
A défaut de microscope, il ne peut qu’imaginer.

29

JMARC 17/07/2017

Heuuuuu, moi je suis pas raciste hein, que ça soit clair, mon meilleur pote il est rebeu…………….meme si je trouve que………………..bon ça c’est un autre débat.
Mais est ce que c’est normal qu’un black ai droit au microscope sur la tof du reportage, ET QUE LE BLANC IL REGARDE !!!!! EST CE NORMAL ???? L’EDUCATION NATIONALE DEVRAIT JE PENSE SE POSER LES BONNES QUESTIONS !!!

29

Chloé 17/07/2017

C’est pas trop tôt. On va enfin être débarrassé de toutes ces contraintes éthiques qui s’appliquent aux animaux.

28

JPH 17/07/2017

Deux profs pour cinq élèves ?
Et on continue de prétendre que l’éducation nationale n’a pas les moyens ?
Alors que dans les mouroirs les vieux marinent dans leurs couches saturées ? Que les jus de leurs vessies et de leurs tripes ont saturé leurs couches, souillent leurs draps, rongent leurs chairs et favorisent des escarres gigantesques et purulents, répandent des odeurs insupportables ? Que leurs regards vides et sans espoir traduisent une envie d’en finir de ces presque vies laissées à l’abandon ?
Dans un pays où il y a autant de sans-abris et de migrants en situation irrégulière il ne devrait pas être difficile de prélever à la rue un ou deux parasites à disséquer pour éduquer nos chères têtes plus ou moins blondes. Ça ne se verrait même pas. En plus il parait qu’ils seraient faits de la même manière que les bons citoyens ; il leur manquerait juste des papiers et un toit.

    30

    King Julian 17/07/2017

    Que fait le modérateur ? Fasciste !!

    27

    JMARC 17/07/2017

    DEUX PROF ENTRENT………………………..UN PROF SORT !

23

Hum 17/07/2017

C’est quand le TD sur la reproduction humaine ?

    27

    Galvestone 17/07/2017

    Eurêka : en planifiant les TD/TP sur la reproduction humaine l’année précédant les dissections, les élèves pourraient fabriquer eux-mêmes un sujet d’expérience par groupe de deux.

    24

    Galvestone 17/07/2017

    Eurêka : en planifiant les TD/TP de reproduction humaine l’année précédant celle où on étudie les dissections, les élèves peuvent fabriquer eux-mêmes un sujet d’expérience par groupe de deux.

24

Jb 17/07/2017

S il est curé il peut s autodissequer une couille. Comme pour les sapins de Noël : ca n a jamais servi qu à décorer.

    36

    Papi Nigola 17/07/2017

    D’après Jean-Henri de la Roudière et Tristan-Antoine du Pré du clan des Pommiers, non, les couilles des curés ne servent pas qu’à décorer

      31

      Borniol 18/07/2017

      Laissez moi dix minutes. J’ai toujours été nul en contrepèteries.

28

Maître Folace 17/07/2017

Ce serait quand même bien moins rébarbatif si une moitié de la classe (tirée au sort, comme à la fac) se faisait disséquer par l’autre.

34

jéglisséchef 17/07/2017

La dissection d’un cordon bleu risque de donner aux élèves un aperçu très exact de la constitution d’un politicien :

De la raclure un peu grillée au-dessus, une mince couche de viande qui ne tient pas ses promesses et au milieu, du fromage, beaucoup de fromage.

    22

    piano 17/07/2017

    oui mais s’il y a des trous, beaucoup de trous dans le fromage, et que tu le rates tout ?

      30

      piano 17/07/2017

      … que tu le rates tout …

        36

        piano 17/07/2017

        merde, j’ai tout du raté,  » … que tu le râpes tout … »

          29

          jéglisséchef 17/07/2017

          Tu es pis que saoul .

          28

          jésus cric 17/07/2017

          Ça fout les miquettes.

          30

          Gros Tonio 17/07/2017

          Ça fout les foies.

          26

          Andy Scoteck 17/07/2017

          Fallait le dire plus tôt.

          30

          King Julian 17/07/2017

          Vous êtes tous Dingo !

          26

          piano 17/07/2017

          Tous Dingo ? Retournez à vos dossiers

      34

      Lara Caille 17/07/2017

      Il suffit de découper les trous et de les mettre de côté, sans les râper. On peut les conserver une semaine au réfrigérateur ou les congeler. Il est possible de les inclure dans des daubes ou des ragoûts, pour les alléger, mais avec modération : risque d’aérophagie.
      Attention : les cuisiniers sont souvent confrontés au « paradoxe » du fromage à trous :
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Paradoxe_du_fromage_%C3%A0_trou

        29

        jéglisséchef 17/07/2017

        J’ai déjà eu l’occasion de le dire ici, mais les trous sont une des principales ressources naturelles du sous-sol de notre beau pays, et une ressource inépuisable. Il suffit en effet de creuser un peu, sans matériel spécifique, pour en trouver.
        Vous pouvez creuser l’idée, vous verrez que la recherche des trous vous comblera, tant il est vrai qu’un trou plein est un trou vide qui s’ignore.
        L’affaire du trou doit cependant être réservée aux adultes.

          26

          Jb 17/07/2017

          Ca me troue le cul !

          26

          piano 17/07/2017

          ce qui m’angoisse c’est quand même le trou qui plane au-dessus de nos têtes, je dois m’accrocher pour ne pas tomber dedans et je ne suis pas sûr que les nuages, quand il y en a, soient suffisamment épais que pour amortir ma chute

26

Helen Ratpazune 17/07/2017

Moi j’ai déjà auto-déféqué avec un couteau de cuisine, bah ça fait mal

30

King Julian 17/07/2017

C’est aussi à cette époque (le collège) qu’on commence à se palucher.

    30

    Le Bar Atteint 17/07/2017

    Vous voulez dire que lorsque ma mère me disait « secoue-toi » elle ne parlait pas de branlette?…

      24

      Andy Scoteck 17/07/2017

      J’ai toujours écouté les conseils de ma mère et j’ai souvent eu de très bonne notes en géographie. Merci maman.

34

Chapodpaye 17/07/2017

De toute façon au collège ils sont déjà habitués à s’auto-branler

    39

    King Julian 17/07/2017

    Ah tiens vous avez déchargé encore plus vite. héhé.

    37

    Le Bar Atteint 17/07/2017

    Vous voulez dire que quand ma mère me disait « secoue-toi » elle ne parlait pas de branlette?…

27

Général BOL 17/07/2017

A l’image, on voit surtout que le garçon éplucherait bien sa prof…

33

Jb 17/07/2017

Et dix sections c est énorme !

    27

    Vilaine 17/07/2017

    Et plus cher que le fer a dissoud…

40

Madame Olivier 17/07/2017

Jeune, si tu as quelques euros qui dépassent et que tu veux frimer, j’ai régulièrement des chatons…

29

Slipoven 17/07/2017

heheheheheheheHEHEHE

    28

    jéglisséchef 17/07/2017

    Tu as oublié un HE

        29

        jéglisséchef 17/07/2017

        La jaunisse au moins, c’est sûr.

          29

          Gros Tonio 17/07/2017

          C’est vrai que la jaunisse ça ne réussit pas à tout le monde.

    23

    bec 17/07/2017

    L’ami Slipoven fait sans doute partie des LR « constructifs »…

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *