Plusieurs comiques américains accusés d’avoir encouragé Tomer Sisley à devenir « humoriste »

22 Publié le 26/10/2017 par La Rédaction
By Vincent Roche from Paris, France - Tomer Sisley (II), CC BY-SA 2.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=5967484

Todd Glass, Ted Alexandro, Patton Oswalt, Jeff Dunham, Robin Williams, Bill Hicks, Jon Stewart, Bill Dwyer, Mike Birbiglia, Mitch Hedberg : tous ces comiques américains ont un point commun peu reluisant : ils sont soupçonnés d’avoir donné envie à Tomer Sisley de faire carrière dans le stand up.

L’affaire fait grand bruit depuis quelques jours aux Etats-Unis puisqu’une vingtaine de comiques sont accusés d’avoir favorisé l’éclosion de Tomer Sisley. « C’est dur de vivre avec l’impression d’avoir créé un monstre » reconnaît Bill Dwyer. « On n’a pas à se sentir responsables de la façon dont nos punchlines vont être utilisées » tempère de son côté Ted Alexandro, avant d’ajouter « Mais c’est sûr que si j’avais su ça, j’aurais certainement choisi un autre métier ».

Des réactions indignées

Ces révélations n’ont pas tardé à créer une vague d’indignation sur les réseaux sociaux, certains internautes américains n’hésitant pas à qualifier les humoristes incriminés d’« inconscients » voire d’« assassins » ou de « barbares ». De l’autre côté de l’Atlantique, en revanche, une pétition a été lancée pour obliger Kev’Adams à plagier d’authentiques artistes américains afin de garantir une qualité minimale dans ses spectacles. En 24 heures, elle aurait déjà recueilli plus de 6 millions de signatures.

Si l’affaire n’en est pour l’instant qu’à ses débuts, elle vient bouleverser un peu plus le monde de la comédie déjà fortement ébranlé par les révélations d’un proche de Camille Combal qui affirmait il y a trois jours que le chroniqueur et animateur radio avait écrit une vanne sans plagier qui que ce soit.

Publicité
Publicité