Il perd tous ses amis après avoir sombré dans l’acroyoga

64 Publié le 03/11/2017 par La Rédaction
Crédits :Jacob Ammentorp Lund

Cette nouvelle pratique venue des Etats-Unis et mélangeant acrobatie et yoga est en train de toucher peu à peu la France. Benjamin Ifar fait partie des premiers Français devenus “addict” à un loisir qui a eu des conséquences sur sa vie privée.

Tout a commencé un soir alors qu’il rentrait du travail. Benjamin est passé devant un parc où des gens bizarres se portaient mutuellement avec les mains et les pieds en poussant des petits cris de satisfaction. Curieux, il est entré dans le parc et n’est ressorti qu’au petit matin. Complètement addict, il ne peut désormais plus passer une seule journée sans porter quelqu’un sur ses pieds en le faisant tourner.

“Nous avons découvert la dépendance de Benjamin lors d’un dîner chez lui” nous confie son ex-meilleur ami. “Au moment de passer à table, il nous a dit qu’il allait nous montrer un truc. Un copain à lui est alors entré en collants et pieds nus. Il s’est allongé sur le dos et a commencé à porter Benjamin. c’était atroce, tout le monde était choqué. Benjamin citait les positions à voix haute : Paschi flottant ! Et maintenant Oiseau de front ! Nous sommes tous partis et les avons laissés seul dans leur délire.”

Depuis, Benjamin n’a pas revu ses amis, il a rendu son appartement et a rejoint l’Australie en espérant rencontrer la chef de l’acroyoga mondial, une dénommée Daiane, qui vivrait dans un bambou géant et qui serait capable de porter 12 personnes sur ses deux pieds et de les faire tourner pendant plus de deux heures. Nous lui souhaitons bon courage dans sa quête.

Publicité
Publicité