Emmanuel Macron dans son discours au Burkina « Moi beaucoup aimer Afrique »

26 Publié le 04/12/2017 par La Rédaction
© Pablo Tupin-Noriega

Plusieurs jours après sa tournée africaine, on en sait un peu plus sur les propos tenus par le chef de l’Etat à destination des populations africaines.

Un voyage minutieusement préparé puisque Emmanuel Macron avait longuement relu un exemplaire de “Tintin au Congo” pendant son trajet Paris-Ouagadougou dans l’avion présidentiel. Le président s’était entouré des meilleurs spécialistes en la personne de Michel Leeb et d’une oreillette connectée en permanence à Frédéric Lopez.

Une déclaration d’amour

Le président français a pu lors de sa rencontre avec des étudiants burkinabés laisser s’exprimer tout son amour et sa passion pour le continent africain. Avec notamment cette déclaration presque passée inaperçue dans laquelle le chef de l’état tente de simplifier son français pour s’assurer d’être bien compris par son auditoire. « Moi beaucoup aimer Afrique. Moi ami mais moi beaucoup de travail » a déclaré le président français avant de mettre une perruque rasta et d’ajouter « moi blanc mais blanc et noir comme frère » et de permettre aux étudiants de lui poser quelques questions.

Emmanuel Macron a tenu à souligner l’amitié franco-africaine en proposant aux personnes assises au premier rang de venir le toucher pour leur prouver qu’il n’était pas une divinité, mais bel et bien une personne réelle. Après quelques minutes de chaos, Emmanuel Macron a conclu son entretien par quelques pas de danse sur du Magic System avant de lancer en guise d’au revoir « Moi revenir un jour Bamako ».

Publicité
Publicité