Marine le Pen s’en prend aux étrangers qui viennent « voler les emplois fictifs des Français »

66 Publié le 12/03/2018 par La Rédaction
© Wikimedia commons / Blandine Le Cain / Paris 16

Interrogée sur la question de ses ennuis judiciaires, la présidente du Front national a botté en touche, faisant porter la responsabilité de sa situation actuelle à la politique migratoire de la France.

Même si l’on manque de statistiques fiables, Marine le Pen prétend que le taux de chômage du secteur des emplois fictifs en France se situe entre 12 et 15%. Sur ce thème, la présidente du FN ne cache pas son envie de faire appliquer la préférence nationale. Pour Marine le Pen, une loi pour faciliter l’accès aux emplois fictifs pour les candidats nés sur le territoire français est indispensable.

Accusée de verser dans la xénophobie la plus primaire, Marine le Pen s’est défendue en pointant du doigt le manque de patriotisme envers la France de toutes les personnes vivant hors du territoire français. « Je vous rappelle que les étrangers paient leur impôts à l’étranger. Un manque à gagner qui permettrait de sauver la Sécu par exemple ou réduire la dette du pays » a déclaré l’ancienne candidate à l’élection présidentielle.

Si elle parvient au pouvoir, Marine le Pen promet d’ailleurs la création de plus de 700 000 emplois fictifs « réservés aux français », dont la moitié concernent des postes d’assistants au Parlement européen. Une promesse qui pourrait, selon elle, être financée par la mise en place d’une politique incitant les étrangers à l’évasion fiscale vers la France ainsi que par l’installation massive de péages aux frontières du pays.

Mots clés : ,
Publicité
Publicité