Après « L’Origine du monde », Facebook pense enfin à censurer les photos de pieds à la plage

61 Publié le 20/03/2018 par La Rédaction
Crédits :LukaTDB

Après avoir censuré l’œuvre de Gustave Courbet « L’Origine du monde », Facebook a décidé d’interdire la publication des photos de pieds à la plage.

« La Liberté guidant le peuple » de Delacroix, « La Vénus » de Willendorf, et « L’Origine du monde »: dernièrement, la liste des œuvres d’art censurées par Facebook ne cesse de s’allonger. Mais le réseau social ne compte pas s’arrêter là, comme nous le confie son directeur artistique, Vince Thomas : « Nous allons désormais censurer les photos de pieds à la plage. Ces clichés affreux sont à la fois peu esthétiques, car tout le monde n’a pas le pied égyptien, et surtout ils provoquent de la jalousie chez les utilisateurs, car tout le monde n’a pas les moyens d’immortaliser ses orteils dans le sable. Et puis, au fond, nous n’avons pas besoin de savoir si nos amis ont attrapé des mycoses dans la piscine de leur hôtel à Marrakech ».

Les récentes censures d’œuvres d’art font néanmoins grincer des dents. Polémique que le président de Facebook, Mark Zukerberg, dit ne pas comprendre : « Je ne comprends pas cette polémique. Nous aimons l’art mais ne tolérons pas l’indécence. La preuve, nous laissons toujours les utilisateurs s’exprimer librement sur notre réseau. Tenez, au hasard, lorsqu’un utilisateur écrit « C’est de la merde ta chanson fils de chien va crever » on ne censure pas. C’est de la littérature, il y a du style, et Facebook encourage ça. Moi je like ! ».

Après les photos de pieds à la plage, Facebook entend s’attaquer à d’autres mauvaises habitudes prises par ses utilisateurs. Selon certains employés de l’entreprise, Facebook s’attaquera dès le mois prochain aux selfies avec la bouche en cul de poule : « on a noté une baisse moyenne du nombre de “like” sur ce type de portrait narcissique » souligne Mark Zukerberg.

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité