Connect with us

Société

À 34 ans, il se résout à retirer de ses amis Facebook son correspondant allemand

Ce matin, à 9h52, Antoine Fargheon a supprimé de ses amis Facebook Ulli Schmidt, son correspondant allemand de 3ème. Une décision repoussée maintes et maintes fois mais “nécessaire” selon lui et ses proches.

Publié le

 mar 

Attablé au comptoir en zinc du troquet en bas de chez lui, Antoine se remet doucement de ses émotions en buvant son demi à petites gorgées. “C’est vraiment dur mais je sais que j’ai pris la bonne décision… Il était temps que je passe à autre chose, que j’aille de l’avant. J’ai l’impression d’avoir un poids en moins énorme sur la poitrine…” confie-t-il à Thierry, son meilleur ami venu le réconforter. 

“D’une certaine façon Ulli fera toujours partie de ma vie…” ajoute-t-il des trémolos dans la voix. “Je n’oublierai jamais ces deux semaines passées avec lui à Hambourg. Les balades à vélo, les verres d’Apfelsaftschorle, la fois où Ullie m’a aidé à faire voler un cerf-volant. C’était un fortiche…” sourit-il avec nostalgie tandis que Thierry lui donne une tape sur l’épaule. “Un de perdu, dix de retrouvés…” le persuade son ami, philosophe.

Toujours en attente d’une réponse de la part de Ullie

Contacté par nos journalistes, Ullie Schmidt n’a malheureusement pas souhaité donné suite à notre demande d’interview. “Ich habe keine Ahnung, wer dieser Antoine ist, jetzt lass mich in Ruhe und ruf mich nicht wieder unter dieser Nummer an !” s’est-il agacé avant de nous raccrocher au nez et de bloquer notre numéro. 

Image par Simon de Pixabay
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Les plus consultés